Accueil Enquête Le DAIP passe à trois ans renouvelables

Dernières mesures du Conseil des ministres

Le DAIP passe à trois ans renouvelables

4325

Le Conseil des ministres réunis avant-hier, sous l’égide du président Bouteflika a apporté des « améliorations » au dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP).
En ce sens, les bénéficiaires du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), ouvert aux diplômés universitaires, techniciens supérieurs et candidats à l’insertion professionnelle, verront la durée du contrat de placement passé d’une année à trois ans avec possibilité de renouvellement lorsque « l’employeur est une administration » alors que le contrat d’insertion des diplômés de la formation professionnelle auprès des entreprises du secteur économique pour une durée de douze mois, est « désormais renouvelable ». Concernant le contrat de travail aidé (CTA), les nouveautés sont dans la suppression de la contribution des opérateurs dans la prise en charge des salaires. le communiqué du Conseil des ministre précise à ce propos « les diplômés universitaires et les techniciens supérieurs placés auprès d’un opérateur économique durant trois années, conserveront la même contribution publique à leur salaire de poste au lieu du système actuel basé sur une réduction annuelle progressive de ce concours public » et de préciser « les sortants de l’Education nationale et de la formation professionnelle placés auprès des opérateurs économiques, bénéficieront d’une période de placement de 03 années au lieu de deux, avec suppression de la dégressivité sur la subvention publique versée à leur salaire de poste ». Concernant les mécanismes chapeautés par le secteur de la solidarité le Conseil du gouvernement a décidé la fusion du dispositif de « l’Indemnité pour activité d’intérêt général » (IAIG) avec le « dispositif d’activité d’insertion sociale » (DAIS) de sorte à offrir aux personnes sans revenus une activité partielle et temporaire en contrepartie d’une allocation conséquente ainsi que l’ extension de la durée (douze mois au lieu de neuf) et du domaine d’utilisation du dispositif de travaux à haute intensité de main d’œuvre « TUP HIMO »

O.Z