Accueil Évènement Mettre les conditions de transparence en place

Rencontre aujourd’hui avec les médias audiovisuels, l’Arav et la Hiise

Mettre les conditions de transparence en place

805

Aujourd’hui, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel en collaboration avec la Haute instance indépendante de surveillance des élections et les responsables de l’audiovisuel public et privé «accrédités légalement» organiseront une rencontre autour des prochaines législatives. À cet effet, l’Arav et la Hiise «espèrent, à travers cette rencontre, contribuer à clarifier le rôle de chacune des institutions et offrir leur aide de facilitation dans le travail des organes d’information audiovisuels», a-t-on appris hier d’un communiqué de l’Arav. En somme, ladite autorité «est consciente de l’ampleur des missions que la loi lui confère, mais pour la première fois, des devoirs s’imposent à elle face à un événement important dans la vie nationale de notre pays, en l’occurrence les prochaines législatives qui exigeront de tous les médias audiovisuels autorisés une couverture honnête et équitable», ajoute le communiqué. L’ARAV n’a pas manqué de relever que ces élections s’inscrivent dans un « contexte nouveau » marqué par la mise en œuvre de nouvelles dispositions issues de la révision de la Constitution en 2016, l’installation de la HIISE et l’adoption d’un dispositif législatif et réglementaire de régulation du champ audiovisuel. Aussi l’autorité « œuvrera, dans la mesure des moyens qui sont les siens, à l’application et au respect des décisions de la HIISE en matière de répartition du temps d’antenne », soulignant qu’elle « usera de son autorité pour faire valoir auprès des médias audiovisuels publics et privés autorisés, le respect des principes d’équité et d’équilibre entre tous les candidats durant toute la période des élections. » L’Arav « est convaincue de trouver auprès des dits médias l’écoute et la compréhension nécessaires au respect du droit, de l’éthique et de la déontologie, ainsi que leur disponibilité active en faveur de la promotion de la culture démocratique et citoyenne, de la garantie de la transparence et de l’objectivité dans l’exercice de leur mission d’information et de communication », ajoute la même source. Par ailleurs, l’autorité de régulation se dit également « assurée » du succès de ce « grand rendez-vous » pour peu qu’elle dispose de « moyens nécessaires en vue de faire respecter les principes d’équité, d’impartialité et d’accès équitable aux médias audiovisuels », lors de la couverture médiatique des prochaines élections législatives, prévues le 4 mai 2017. L’ARAV a en outre rappelé les différents acteurs du champ audiovisuel autorisés, les règles de conduite qui s’imposent au regard de la législation et de la réglementation en vigueur, afin de « garantir leur stricte application ainsi que les procédures relatives aux plaintes et contentieux ».

Sadek A. H.