Accueil Évènement Le ras-le-bol des parents d’élèves

Aïn El Hadjar - Ecole primaire Daïf Ben Slimane

Le ras-le-bol des parents d’élèves

93

Avant-hier matin dès 8h00, des parents d’élèves de l’école primaire Daif Ben Slimane, sise au chef-lieu de la commune d’Aïn El Hadjar, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Bouira, sont montés au créneau et ont procédé à la fermeture des portes de l’établissement, empêchant les élèves et les enseignants d’y accéder. A travers cette action, ces parents mécontents ont voulu exprimer leur ras-le-bol quant à la situation de dégradation avancée dans laquelle se trouve l’école. Ils ont aussi dénoncé l’absence d’un enseignant de langue française, et ce depuis le début de l’année.

Ainsi, ces parents sont inquiets pour la scolarité de leurs enfants, notamment ceux inscrits en classes d’examen : «Ce problème dure depuis le début de l’année, où l’ancienne enseignante qui a changé d’établissement n’a pas été remplacée ! L’Association des parents d’élèves a saisi à plusieurs reprises l’inspecteur de la circonscription et la Direction de l’éducation sur ce problème, en vain. Nos enfants n’ont toujours pas droit aux cours de langue française !», a expliqué l’un des parents d’élèves. En outre, ce dernier a cité plusieurs dégradations et manques, qui pénalisent la scolarité des élèves, d’après-lui. A noter que ces mêmes parents ont menacé de revenir à la charge dès demain lundi (aujourd’hui, NDLR) pour fermer de nouveau l’école, si la direction de l’éducation ne satisfait pas rapidement leur revendication.
Oussama K.