Accueil Kabylie Le col de Tirourda rouvert

Aïn El Hammam Fermés pendant des semaines à cause de la neige

Le col de Tirourda rouvert

2554

Fermé à deux reprises par les énormes amoncellements de neige qui s’est abattue sur la montagne de Djurdjura, le col de Tirourda vient d’être ouvert à nouveau à la circulation automobile. C’est ce que nous avons appris des services de la subdivision des travaux publics d’Aïn El Hammam, chargée d’intervenir sur cette voie qui relie la wilaya de Tizi-Ouzou à Bouira, par la route nationale numéro 15. Selon un employé du service, un engin (case) appartenant à l’APC limitrophe d’Iferhounène, a été mis à contribution pour permettre d’ouvrir rapidement la route. Ce que nous ont confirmé des commerçants habitués à fréquenter cette route pour se rendre à Tazmalt, Akbou, Bouira et au-delà. Bien que la route soit praticable et que les véhicules peuvent se croiser comme d’habitude, la prudence reste de mise vu que des masses importantes de neige subsistent sur les accotements. L’importance de cette route pour les échanges entre l’Est du pays et les communes du Sud de la wilaya de Tizi-Ouzou, tels Iferhounène, Aïn El Hammam et Ath Bouyoucef, n’est plus à démontrer. Les habitants sont, à chaque fois, contraints à de longs détours pour rejoindre l’autoroute Est-Ouest pour se rendre dans d’autres régions pour affaire ou pour des visites familiales. Ce qui devrait pousser les pouvoirs publics à envisager des travaux d’extension et, surtout à doter la STP d’Aïn El Hammam d’engins performants capables d’intervenir quelle que soient les quantités de neige qui s’abattent sur le Djurdjura. Si le retour du redoux persiste, la route du col restera ouverte jusqu’aux premières neiges de l’hiver prochain. Mais avec les caprices de Dame nature, le ciel nous réserve parfois des surprises. Des chutes de poudreuse aux mois d’avril et mai ne sont pas impossibles.

A.O.T.