Accueil Kabylie Le calvaire quotidien des écoliers

El Hachimia

Le calvaire quotidien des écoliers

74

Le tronçon de route menant à l’école Moulay Touhami, sise au quartier des 108 logements de la ville d’El Hachimia, est toujours dans un état déplorable. Toujours à l’état de piste, le tronçon en question se transforme en véritable bourbier à la moindre chute de pluie. Aussi d’énormes flaques d’eau se forment sur le tronçon qui est parsemé de nids-de-poule et autres trous béants. Selon les habitants du quartier, les écoliers scolarisés au niveau du primaire Moulay Touhami sont les premiers à souffrir de cette situation, surtout en temps de pluie.

«En hiver, nos enfants endurent un clavaire sur le chemin qui les mène à leur école car le tronçon allant du quartier 108 logement au primaire est boueux. Les écoliers marchent dans la gadoue et arrivent dans l’école en état pas du tout présentable. Pis, en rentrant chez-eux l’après-midi, leurs vêtements, chausseurs et sacs à dos sont tous sales. Ainsi, il faudrait que nos enfants changent de vêtements chaque jour», déplore un parent d’élèves.

Et d’ajouter : «Avec des cartables et des sacs à dos très lourds, les écoliers peinent à marcher car leurs souliers sont enfoncés dans une gadoue inextricable». Les habitants du quartier et les personnes véhiculées endurent également un calvaire en empruntant ce tronçon de route. La circulation piétonnière et automobile y est laborieuse. À cet état déplorable de la route s’ajoute un déficit en aménagement. En effet, aucun ouvrage d’évacuation des eaux de pluie ou un quelconque trottoir n’ont été amendés sur la route.

Ce qui contraint les piétons à marcher à même la chaussée avec le risque d’accidents qui pèse notamment sur les écoliers. Devant cette situation, parents d’élèves et habitants du quartier suggèrent le parachèvement des travaux d’aménagement de ce tronçon qui relie le quartier des 108 à celui des 120 logements. L’on apprend qu’une grande partie de la route reliant les deux quartiers a été aménagée. Il ne reste que ce tronçon menant à l’école primaire. Les responsables de la commune sont donc interpelés pour intervenir dans les meilleurs délais afin d’aménager le tronçon de route encore à l’état de piste et mettre ainsi fin au calvaire des dizaines des écoliers.

Djamel M.