La commission communale à pied d’œuvre

Partager

En vue de la distribution prochaine d’un quotta de 800 logements sociaux dans la ville de Bouira, la commission communale du logement vient d’entamer le travail d’inspection et d’enquête sur le terrain.

Selon les informations fournies par les services de la daïra de Bouira, les cas de pas moins de 15 000 demandeurs de logements sont actuellement en voie d’étude et d’enquête.

Ce travail, essentiel pour les responsables locaux afin d’établir la liste des pré-bénéficiaires, est constitué de deux étapes.

La première étape est l’enquête sur le terrain, puisque les membres de cette commission inspecteront d’une manière inopinée les maisons des demandeurs de logements sociaux, afin d’établir la liste des cas prioritaires.

La deuxième étape est celle de l’étude des dossiers en plus des pièces justificatives fournies par ces demandeurs.

Dans l’optique de cette deuxième étape, un appel vient d’être lancé par les services de la daïra à l’intention des détenteurs des dossiers, qui auront l’occasion d’ajouter ou d’éliminer certaines pièces administratives justifiant leurs situations.

Aucune date limite n’a été fournie par les services de la daïra de Bouira pour l’affichage de la liste des bénéficiaires, puisque le travail d’enquête de la commission communale du logement ne s’achèvera qu’au bout de plusieurs semaines, vu le nombre important des dossiers à traiter qui dépasse actuellement les 15 000 demandes.

Concernant l’opération de classement, la commission d’enquête donnera la priorité aux cas des détenteurs d’anciens dossiers et aussi pour les habitants des haouchs du centre-ville ou même aux occupants de certains bidonvilles, notamment ceux situés dans les localités de Thameur et de Draâ El-Khmiss.

Un travail qui sera effectué en ‘’étroite collaboration’’ avec les comités des quartiers et même des sages de la commune de Bouira, précisent les services de la daïra de Bouira.

À noter, enfin, que les travaux de réalisation de ces 800 nouveaux logements sociaux, sis au niveau du nouveau pôle urbain de Bouira, ont été achevés depuis plusieurs mois déjà, au même titre que les opérations d’aménagement extérieur et de raccordement aux réseaux divers.

C’est cette situation qui a engendré de nombreuses protestations des demandeurs de logements sociaux de la commune de Bouira.

Ces derniers ont tenu plusieurs rassemblements de protestation devant les sièges de la daïra et de la wilaya, au mois de février afin de réclamer l’accélération des démarches administratives pour l’attribution de ces logements.

À noter, pour rappel, que la dernière opération de distribution de logements sociaux dans la ville de Bouira date du mois de septembre 2018.

Oussama Khitouche

Partager