Le chantier de la nouvelle poste relancé

Partager

Après une interruption qui a duré plusieurs semaines, le chantier relatif à la construction d’une nouvelle agence postale à hauteur de Bordj Mira, chef-lieu communal de Taskriout, est relancé, a-t-on pu constater. Le nouvel ouvrage commence à émerger des entrailles de la terre, en lieu et place de la vieille bâtisse rasée. Les ouvriers de l’entreprise sous traitante s’affairent alors à réaliser l’armature en rond à béton de l’infrastructure. «Les travaux vont bon train. Pour l’heure, il n’y a aucune contrainte susceptible de freiner la progression du chantier», rassure un responsable local d’Algérie-Poste, maître de l’ouvrage. Notre interlocuteur indique également que le délai contractuel du projet est fixé à 9 mois.

«Nous avons bon espoir de livrer le projet dans les délais impartis, afin de reprendre le service public au profit de nos usagers qui sont au cœur de nos préoccupations», ajoute le responsable d’Algérie-Poste. Pour rappel, l’ouverture de cette nouvelle agence est prévue pour le 2e trimestre de l’année 2020, annonce-t-on. Entre-temps, les clients de la poste sont obligés de rallier le centre urbain de Darguina ou la ville de Souk El Tenine pour accéder aux prestations habituelles. «Nous sommes prêts à patienter le temps qu’il faut, pourvu que la nouvelle poste soit à la hauteur de nos attentes», dira un citoyen de Bordj Mira. «La perspective d’un service de qualité nous donne la force d’attendre. Espérons que les travaux ne vont pas s’éterniser», enchaîne un habitant du village Aït Idris.

N. M.

Partager