Le procès de Rebrab reporté

Partager

Le procès d’Issad Rebrab, qui devait se tenir hier au tribunal de Sidi M’Hamed, a été reporté au 31 décembre prochain, à la demande de la défense. Celle-ci s’est vu, en revanche, rejeter sa demande de remise en liberté provisoire de l’homme d’affaires, bien que cette dernière ait été appuyée par des garanties au sujet du mandant. Le procès d’hier devait traiter de l’affaire « EvCon Industry», filiale du groupe Cevital d’Issad Rebrab, soupçonné de «surfacturation sur les équipements» importés pour son usine de traitement de l’eau ultra pure. Le Procès s’est pourtant ouvert comme prévu en matinée, au tribunal correctionnel de Sidi M’hamed.

Issad Rebrab est arrivé dans la salle d’audience à la mi-journée. Appelé par la juge, le PDG du Groupe Cevital a dit-on réclamé un traducteur, plaidant ne maîtrisant pas bien la langue arabe. Outre un traducteur, Issad Rebrab également dit-on réclamé la présence de la personne morale, soit le Directeur de la filiale EvCon Industry, estimant que c’est ce dernier qui est en possession des détails des transactions», a-t-il expliqué à la juge. Les représentants des douanes n’étaient pas non plus présents dans la salle.

M. A. T.

Partager