Accueil National 34 plages autorisées à la baignade

Béjaïa

34 plages autorisées à la baignade

147

Avec la chaleur qui sévit ces derniers jours et la canicule annoncée par les services météorologiques, le coup d’envoi de la saison estivale 2019 était très attendu par les amoureux de la Grande bleue.

Dans la wilaya de Béjaïa, région balnéaire par excellence, avec ses 110 km de côte, le lancement officiel de la saison estivale a eu lieu, avant-hier, à partir de la plage «Les Hammadides) dans la coquette ville de Tichy, en présence des autorités locales.

Pour le wali de Béjaïa, Ahmed Maabed, toutes les conditions étaient réunies pour accueillir les milliers de vacanciers, qui s’apprêtent à envahir les longues plages de sable fin et doré du littoral Est ou les plages rocheuses et sauvages de la côte Ouest. En effet, à chaque saison estivale, les côtes béjaouies sont prises d’assaut par des milliers d’estivants, en provenance de plusieurs wilayas, mais également par des émigrés, qui rentrent au pays pour passer leurs vacances d’été.

La nouveauté, cette année, est l’installation d’un administrateur, au niveau de chaque plage. «Pour permettre aux estivants de passer leurs vacances dans de bonnes conditions, des mesures strictes seront appliquées sur le terrain, lors de cette saison estivale, pour éviter les désagréments aux plaisanciers. (…) A ce titre, un administrateur est désigné au niveau de chaque plage pour mener à bien l’application de cette instruction avec la collaboration des services de sécurité», a souligné la Cellule de communication de la wilaya.

A noter que le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a formé, dernièrement, 164 administrateurs de plage, issus des wilayas côtières. Cette formation a porté sur l’aménagement des plages, l’hygiène et la salubrité, la sécurité des estivants, comment mener une campagne d’information et de sensibilisation et sur les aspects juridiques et administratifs relatifs à l’organisation de la saison estivale.

Ces administrateurs veilleront au respect des mesures strictes ayant trait, notamment, à l’utilisation des parkings qui pourraient être exploités illégalement par des groupes de jeunes, en contrepartie d’une somme d’argent. Il s’agit aussi de mettre fin à l’anarchie que provoquent sur les plages les propriétaires des parasols, des tables et des chaises. Ces derniers devront disposer d’une autorisation délivrée par les services de la wilaya sur proposition des présidents d’APC et respecter l’endroit réservé pour le dépôt de leurs équipements.

L’instruction donnée dans ce sens stipule que c’est au citoyen, qui veut louer un parasol, une table ou des chaises, de payer la location et de les poser là où il veut. «Nous avons placé un directeur au niveau de chaque plage pour veiller au bon déroulement de la saison estivale et éviter toute anarchie», a-t-on rassuré.

L’une des plages de la côte Est, qui a bénéficié d’une vaste opération de nettoyage, en l’occurrence la plage El-Maghra, longue de 1 100 m/l et large de 3 600 m2, est déjà prise d’assaut par les baigneurs. Concernant la côte Ouest, c’est le branle-bas de combat pour la location d’un bungalow pour les estivants désirant profiter de cette partie du littoral dotée d’un habile mixage de mer méditerranéenne et de montagne. Elle est aussi connue pour son nouveau port de plaisance, sis près de Boulimat. Les estivants y viennent en masse et en famille pour profiter de la brise de mer.
B. S.