Accueil National 91,47 % de réussite à Bouira…

ÉDUCATION - Les résultats de la cinquième rendus publics

91,47 % de réussite à Bouira…

173

La Direction de l’éducation de la wilaya de Bouira a dévoilé, hier matin, les résultats de l’examen de la 5e, après avoir passé en revue l’ensemble de 744 établissements scolaires répartis à travers le territoire de la wilaya.

Selon M. Mourad Bouziane, Directeur de l’éducation, cette année encore la barre symbolique des 90 % a été franchie : «Nous avons enregistré, cette année, un taux de plus de 91,47 % de réussite et de 97,33 % avec passage», sans donner plus d’explications ou de détails sur les différents établissements ayant comptabilisé un taux de réussite de 100 %. Toutefois, malgré l’euphorie affichée du DE de Bouira, les chiffres de l’année dernière rappellent que le taux de réussite à l’examen de la 5e était nettement supérieur à celui de cette année.

Pour rappel, en 2018, la wilaya de Bouira avait enregistré un taux de réussite de 93,47 % et un taux de rachat de 97,51 %. Les garçons étaient en tête du classement avec un taux de réussite de 48,07 % contre 45,41 % pour les filles sur un total de 14 642 élèves ayant passé cette épreuve.

Par ailleurs, concernant le Bac, le Directeur de l’éducation de la wilaya de Bouira a déploré, le premier jour, un fort taux d’absentéisme, où 1442 candidats étaient absents. «Nous avons recensé 1 332 candidats libres qui ne se sont pas présentés dans leurs centres d’examen respectifs ainsi que 90 autres scolarisés, a indiqué, hier matin, M. Bouziane, qui se réjouit, toutefois, du taux satisfaisant de réussite à cet examen.

Pour sa part, le coordinateur du Cnapeste de la wilaya de Bouira, M. Mohamed Taoudiat, a révélé que les épreuves du baccalauréat ont été entachées par l’absence de transport, avant-hier, entre Bechloul et Zriba.

Le transporteur qui devait assurer cette ligne, au profit des enseignants, était absent. De même, le syndicaliste affirme qu’un enseignant de Selloum a été agressé durant la même journée, au niveau du centre Ainouch Hdjila d’Ahnif par un candidat libre, qui venait y passer son examen. Une enquête a été aussitôt ouverte.
Hafidh Bessaoudi