Accueil National Des chômeurs assiègent la mairie

Bordj Okhriss

Des chômeurs assiègent la mairie

211

Des dizaines de jeunes chômeurs sont revenus à la charge, hier matin, en organisant un rassemblement de protestation devant le siège de l’APC de Bordj Okhriss, situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de la wilaya de Bouira.

À travers cette action de protestation, ces jeunes diplômés sans emplois ont voulu attirer l’attention des responsables locaux pour la création, au niveau de cette commune des hauts plateaux, d’une zone locale d’activités qui abritera des investissements porteurs d’emploi.

Joints par téléphone, les jeunes protestataires ont dénoncé «un manque endémique» d’emplois dans cette région qui présente pourtant plusieurs atouts économiques : «Notre commune et la région tout entière est complètement désertée et isolée ! A part les quelques commerces existants, le marché et les établissements publics, nous n’avons aucune chance de trouver un poste d’emploi, même si nous sommes tous diplômés des universités et des centres de formation.

Notre commune dispose de terrains nécessaires pour abriter au moins une petite zone d’activités qui pourra attirer des investissements créateurs d’emploi», a expliqué Omar, un jeune chômeur de cette commune, qui dénonce également le gel des recrutements au niveau de la mairie et d’autres services publics, en réclamant le renforcement des effectifs exerçants au niveau des services publics : «Beaucoup de postes sont vacants au niveau de la mairie et de la daïra.

Les services publics manquent d’effectif et le rendement est aussi réduit. Nous interpelons les responsables de la wilaya pour débloquer des postes pour le recrutement au niveau de la mairie, la daïra, les établissements scolaires, la piscine municipale et l’antenne locale de la CNAS, ce qui permettra aux jeunes de la région d’accéder à ces postes d’emploi et assurer les prestations de service aux citoyens de la région», a-t-il encore demandé. Il faut préciser, enfin, qu’une délégation des protestataires a été reçue par le maire et le chef de la daïra de Bordj Okhriss durant la même journée.

Oussama K.