Accueil National Des villageois ferment la CDB

SEDDOUK Protesta autour du gaz naturel

Des villageois ferment la CDB

54

Des dizaines de citoyens du village Tibouamouchine, dans la commune de Seddouk, ont procédé, hier, à la fermeture de l’agence commerciale de la concession de distribution du gaz et de l’électricité de Béjaïa (CDB) pour protester contre le retard enregistré dans le raccordement de leurs foyers au gaz naturel. «Le recours à cette action est intervenu après plusieurs requêtes formulées aux autorités concernées, mais restées sans suite. Bien que les travaux d’installation des canalisations du gaz soient terminés, les services de la concession de distribution du gaz tardent à raccorder nos maisons», déplore un représentant du village.

Les habitants de Tibouamouchine incombent ce retard à la CDB. «Le wali de Béjaïa a donné la date du 17 octobre pour la mise en service du gaz au profit de notre village, mais on est le 3 novembre et rien n’a été fait», tempête l’un des protestataires. Pour sa part, la chargée de communication de la CDB a justifié ce retard dans le raccordement par la non-construction de niches par les bénéficiaires. «Il y a un retard dans la réalisation des niches par la majorité des habitants. L’entreprise est actuellement en train de placer des bouchons au niveau des maisons où les niches ne sont pas encore réalisées», a-t-elle expliqué, tout en promettant la mise en service du gaz dès l’achèvement de cette opération. Situé dans le massif montagneux des Bibans, à 8 kilomètres de la ville de Seddouk, Tibouamouchine est connu pour son hiver rigoureux. Et le wali de Béjaïa insistait lors de ses dernières sorties sur le terrain pour mettre en service le gaz naturel en priorité au niveau des localités montagneuses et rurales.

B. S.