Accueil National Drame à la ferme Boucheraïne

EL-ESNAM - Un quadragénaire mortellement heurté par un véhicule

Drame à la ferme Boucheraïne

290

Les éléments de la Protection civile de Bechloul sont intervenus, avant-hier en fin d’après-midi, pour évacuer la dépouille d’un quadragénaire mortellement heurté par un véhicule. L’accident s’est produit à hauteur de la ferme Boucheraine entre le village agricole Thamer et El Esnam sur la RN5. Les pompiers qui sont immédiatement intervenus n’ont pu que constater le décès de la victime qui a rendu l’âme sur place.

Après avoir évacué la dépouille vers la morgue de Bechloul, les éléments de la brigade de gendarmerie d’El Esnam, dépêchés sur les lieux, ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame. Pour rappel, le mois dernier, un quinquagénaire habitant cette ferme pilote avait été victime d’un accident similaire alors qu’il s’apprêtait à rejoindre son domicile.

Pourtant suite à ce dernier accident, les autorités avaient fini par concéder l’installation de ralentisseurs à l’entrée et à la sortie de cette zone. Apparemment, ces obstacles réalisés sans aucune norme n’ont pas réussi à dissuader les chauffards de lever le pied sur ce tronçon de la RN5. «Le mois dernier, au lendemain de l’accident qui a coûté la vie à notre ami Mohamed, nous avons exigé des ralentisseurs pour que les automobilistes ralentissent, mais au lieu de ralentisseurs, les autorités ont procédé à l’installation de trois petites butes en goudrons qui n’ont aucun effet sur la circulation à grande vitesse de certains chauffards.

Nous avons répertoriés plusieurs dizaines d’accidents mortels en cet endroit et nous ne pouvons plus assister passivement à ces drames qui peuvent être évités avec l’installation de ralentisseurs. Nos enfants risquent leurs vies chaque jour en allant et en revenant de l’école. Nous avons demandé aux autorités d’agir rapidement mais si rien n’est fait, nous passerons à l’action en fermant carrément ce tronçon», menace un jeune résident au sein de cette ferme pilote, située à mi-chemin entre la ville d’El Esnam et le village agricole de Thamer sur un tronçon en ligne droite.

Un itinéraire avec une bonne visibilité, ce qui rassure les automobilistes qui accélèrent en faisant fi du code de la route malgré la présence de plaques annonçant les ralentisseurs ainsi que les panneaux de limitation de vitesse. Désormais, et ce même avec les ralentisseurs nouvellement installés, la vie des habitants de cette localité n’est pas épargnée avec des chauffards qui rarement respectent le code de la route.

Hafidh B.