Accueil A la une La demande explose à Béjaïa

AWEM - 51 717 postulants au travail enregistrés en 2019

La demande explose à Béjaïa

5454

Pas moins de 51 717 jeunes chômeurs, dont 33 380 hommes, ont déposé, durant l’année 2019, une demande de travail au niveau des agences AWEM de Béjaïa. En tout, AWEM compte sept agences locales de l’emploi (Tazmalt, Akbou, Sidi Aïch, El Kseur, Béjaïa, Souk El Tenine et Kherrata) sur le territoire de la wilaya de Béjaïa, a-t-on appris, auprès de l’Agence de wilaya de l’emploi (AWEM).

Un nombre de demandes largement au-dessus des offres d’emploi proposées, dans la même période, par des employeurs via ce dispositif, lesquelles n’ont pas dépassé les 20 207 offres, dont 17 895 dans le secteur privé national, 1 630 dans le secteur public et 682 dans le secteur privé étranger, a affirmé notre source. Ces offres d’emploi sont réparties sur plusieurs secteurs d’activités. Selon les informations qui nous ont été communiquées par cet organisme, le secteur de l’industrie a offert, l’année dernière, 6 923 postes d’emploi, suivi de près par le secteur des services avec 6 919 offres.

Les entreprises investissant dans le bâtiment et les travaux publics ont exprimé, quant à elles, un besoin de recruter 5 745 ouvriers. En outre, 620 offres d’embauche seulement ont été formulées par l’intermédiaire de l’AWEM dans le secteur de l’agriculture à Béjaïa. En ce qui concerne la qualification des demandeurs d’emploi, 15 635 postulants ont le titre de cadre ou cadre supérieur, 19 455 sont de la catégorie dite «personnel qualifié», 3 584 techniciens supérieurs, 997 font partie du «personnel hautement qualifié», 444 dans le «personnel aide», alors qu’un nombre de 11 622 sont sans qualification, a détaillé l’AWEM de Béjaïa, qui joue le rôle d’intermédiaire entre les employeurs et les demandeurs de travail.

16 851 placements dans la formule classique

Dans un autre chapitre, l’AWEM de Béjaïa a réussi à placer, durant l’exercice 2019, un total de 16 851 demandeurs d’emploi dans des postes de travail, et ce, dans le cadre du système classique. Un nombre de 16 392 ont bénéficié d’un contrat à durée déterminée (CDD), alors que 459 seulement ont obtenu un contrat de travail indéterminé (CDI). Ces recrutements sur la base de la formule classique ont été opérés respectivement dans le secteur privé national (15 335), le secteur public (1 108) et le secteur privé étranger (408).

Le créneau des services a embauché 5 855 ouvriers, suivi du secteur de l’industrie avec 5 764 demandeurs d’emploi recrutés. Par ailleurs, 4 771 chômeurs ont été placés dans le secteur du bâtiment, alors que 461 autres ont bénéficié de contrat de travail dans le secteur de l’agriculture. «Nous avons pu atteindre un taux de réalisation de 100% de nos objectifs concernant la formule classique», s’est félicité le directeur de l’AWEM de Béjaïa. En matière d’insertion professionnelle, ce même organisme a réussi à insérer 232 demandeurs d’emploi, dont 106 en contrat CID, 124 en contrat CIP et 2 en contrat CFI.

En outre, dans le cadre des contrats de travail aidés (CTA), 591 travailleurs ont été placés dans cette formule, dont 464 sont des femmes. Concernant son travail d’accompagnement des demandeurs d’emploi, l’AWEM de Béjaïa a organisé, en 2019, une formation sur les techniques de recherche d’emploi au profit de plusieurs dizaines de personnes. Les cadres de cet organisme ont également assuré une formation sur la rédaction d’un Curriculum Vitae à plusieurs jeunes postulants au travail, alors que d’autres demandeurs d’emploi ont suivi une formation sur la manière de préparer un entretien d’embauche en vue d’optimiser leurs chances de recrutement.

Boualem S