Accueil National Les ATS dénoncent «une directive injuste»

Université de Béjaïa

Les ATS dénoncent «une directive injuste»

1049

Bien que le président de la République ait ordonné la fermeture des universités comme mesure préventive contre la propagation du coronavirus, l’administration rectorale de l’université de Béjaïa a demandé dans une directive aux travailleurs ATS de continuer leur travail d’une manière normale.

Une décision jugée «injuste et discriminatoire» par cette catégorie d’employés. «Nous tenons à dénoncer la directive injuste du recteur de l’université de Béjaïa, qui consiste à obliger tous les ATS à travailler durant cette période de crise, où le ministère a décidé de vider les universités», a-t-on dénoncé dans la déclaration du Collectif des enseignants ATS de l’université de Béjaïa.

Par ailleurs, ces derniers ont affiché leur disposition à assurer un service minimum, conformément aux instructions du ministère de l’Enseignement supérieur. «(…) selon la décision du ministère, seul un service minimum est requis en cette période et les ATS ont tout à fait le droit d’être protégés, au même titre que les enseignants et les étudiants. Mais le recteur ne semble pas l’entendre de cette oreille. Nous exigeons que le premier responsable de l’université de Béjaïa cesse de réserver à la catégorie des ATS des traitements aussi discriminatoires», lit-on dans la même déclaration.
B. S.