Accueil A la une Les inscriptions définitives dès le 2 septembre

UNIVERSITÉ - Nouveaux bacheliers

Les inscriptions définitives dès le 2 septembre

171

Les nouveaux bacheliers sont, depuis hier, fixés sur les spécialités vers lesquelles ils seront orientés dans leur cursus universitaire.

En effet, les résultats définitifs de l’opération d’orientation des nouveaux bacheliers au titre de l’année universitaire 2019/2020 ont été proclamés hier. Toutefois, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique entamera la troisième phase à partir du 2 septembre prochain. Cette dernière qui s’étendra du 2 au 8 septembre, concernera les inscriptions définitives et les dossiers des œuvres universitaires, alors que la 4ème phase (du 2 au 12 septembre), portera sur le traitement des cas particuliers par les EES (PROGRES) et la réouverture du portail hébergement, bourse et transport.

Rappelons, toutefois, qu’une nouvelle circulaire ministérielle relative aux préinscriptions et à l’orientation des nouveaux bacheliers en vue de l’année universitaire 2019/2020 a été promulguée le 18 juin dernier. Cette circulaire définit les règles générales applicables pour les préinscriptions et l’orientation des nouveaux bacheliers et les porteurs de diplômes étrangers pour l’accès à l’enseignement et à la formation supérieurs en fonction des moyennes obtenues au baccalauréat.

À noter que la prochaine rentrée universitaire verra la réception de 83 400 nouvelles places pédagogiques, ce qui portera la capacité d’accueil totale à plus de 1,512 million de places dans tous le réseau universitaire. Le premier responsable du secteur avait indiqué que «ces capacités pédagogiques, devant être pourvues, permettront théoriquement d’accueillir près de 1,8 million d’étudiants sur la base du coefficient d’exploitation de 1,2 million pour chaque place effective».

Par ailleurs, et en ce qui concerne la réception des projets en prévision de la prochaine rentrée universitaire, le ministre avait mis l’accent sur «l’impératif d’activer des cellules de coordination chargées du suivi de la réalisation des structures universitaires au niveau local». En matière d’encadrement pédagogique, le ministre a estimé l’effectif réel des enseignants et chercheurs en poste à 61 161, tous corps et grades confondus, prévoyant une hausse du nombre global d’enseignants et de chercheurs en début de la prochaine rentrée universitaire qui passera à 62 958, à la fin des opérations de recrutement externe en cours au niveau des établissements de l’enseignement supérieur.
L. O. CH.