Accueil A la une Mission médicale relevée à Tamanrasset

CHU DE TIZI OUZOU - Quatre professeurs mènent une délégation de 24 praticiens

Mission médicale relevée à Tamanrasset

212

Une nouvelle mission médicale du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou est à pied d’œuvre dans la wilaya de Tamanrasset depuis avant-hier. Cette sortie dans le grand Sud, la quatrième du genre depuis le début de l’année, est assurée par 24 praticiens de différentes spécialités au profit des populations de la wilaya de Tamanrasset et deux de ses daïras, In Guezzam et In Salah en l’occurrence. L’opération, qui se poursuivra jusqu’au 21 octobre prochain, entre «dans le cadre du jumelage entre les centres hospitalo-universitaires (CHU) et les hôpitaux des hauts plateaux et du sud du pays», est-il indiqué dans un communiqué de presse de la cellule de communication du CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou.

La mission très relevée, forte de plus d’une vingtaine de praticiens (24 membres), est menée par pas moins de quatre professeurs, dont trois chefs de services (Pr Habarek médecin chef de service chirurgie générale, Pr Salah Mansour médecin chef de service médecine interne, Pr Kichou chef de service cardiologie et Pr Medjani du service traumatologie), auxquels sont associés des maîtres assistants, des résidents et des auxiliaires médicaux en anesthésie-réanimation, a précisé la même source, ajoutant que la mission englobe «plusieurs spécialités dont la chirurgie générale, l’urologie, la traumatologie, et la chirurgie infantile qui interviendront au niveau de l’EPH de Tamanrasset.

Les spécialistes en cardiologie, en médecine interne et en dermatologie se rendront eux dans la wilaya déléguée d’In Guezzam (500 km du chef-lieu de Tamanrasset), alors que les pédiatres et les spécialistes en ophtalmologie exerceront eux à In Salah (900 km du chef-lieu de Tamanrasset», informe-t-on. Il est rappelé dans le communiqué que «la répartition des spécialités sur les trois sites a été arrêtée selon la demande exprimée localement et parfois dictée par le service assuré, comme c’est le cas pour la chirurgie qui ne peut être pratiquée en dehors de l’EPH de Tamanrasset, seul établissement dans la région à être équipé de blocs opératoires».

Il est à signaler que «cette mission est la quatrième du genre, depuis le début de l’année en cours, dans la wilaya de Tamanrasset, après une première du 3 au 9 mars qui a touché l’endocrinologie, la médecine interne, la chirurgie générale, la chirurgie infantile, l’urologie et l’ophtalmologie ; Une deuxième du 22 au 28 juin consacrée exclusivement à la chirurgie digestive et urologie ; Et une troisième fin juillet dernier», selon le même communiqué. Il est également à noter que «dans le même cadre de soutien aux hôpitaux du Sud du pays, une autre mission médicale du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou a été effectuée dans la wilaya de Ghardaïa du 6 au 12 juillet dernier. Elle a touché les spécialités de neurologie, cardiologie, rhumatologie, oncologie et chirurgie générale», rappelle-t-on.

Hocine T.