Accueil Pause Chorba Samir Sadaoui Thanina, Karim Khelfaoui et Aldjia à l’affiche

Samir Sadaoui Thanina, Karim Khelfaoui et Aldjia à l’affiche

3162

Tizi-Ouzou Un quatuor pour allumer la Maison de la culture ce soir

Ça va être chaud ce soir à la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. Et pour cause ! Ils seront quatre chanteurs à se relayer sur scène à partir de 21h30, pour cette treizième soirée de Ramadhan, au grand bonheur des mélomanes. Deux chanteurs, Samir Sadaoui et Karim Khelfaoui, et deux chanteuses, Aldjia et Thanina sont au programme. Le menu sera riche et varié. Les organisateurs ont eu l’ingénieuse idée de mettre à l’affiche quatre artistes, chacun avec son style, afin de satisfaire le plus grand nombre. C’est dire que ce soir, comme ce fut le cas depuis le début de Ramadhan, il y aura encore du spectacle. Les familles, de plus en plus nombreuses à se rendre chaque soir à la salle de spectacle de la Maison de la Culture, en auront encore pour leur argent ce soir avec la présence de la chanteuse Aldjia, qui gavera à coup sûr ses admirateurs et admiratrices avec sa voix suave, alors que la jeune Thanina, qui commence à se faire un nom et surtout du chemin dans la chanson féminine kabyle, aura à cœur de raviver la flamme des spectateurs avec son style qui ne laisse pas les cœurs insensibles. Au menu également, Karim Khelfaoui, très estimé dans la Kabylie profonde au point où son nom évoque les fêtes familiales. Sur scène, l’enfant des Ath Ouaguenoun n’a pas d’égal. Aux nostalgiques des fêtes de villages de faire donc un saut ce soir à la Maison de la culture. Ils ne seront sans nul doute pas déçus. L’autre artiste qui montera sur scène est le jeune Samir Sadaoui. Inconnu du grand public il y a quatre ans, Samir fit son apparition dans la chanson kabyle rythmée avec son album Sonia. Il est devenu l’artiste qui fait vibrer les jeunes à chaque fois qu’il se produit dans une salle. Son dernier album facebook, sorti cet été a fait un vrai tabac. Ce sera une aubaine pour les adeptes de la chanson rythmée de se défouler sur les airs de cet artiste qui commence à se frayer un chemin dans la cour des grands.