Rabah Asma, Allaoua et Ali Amrane au rendez-vous

Partager

L’animation artistique, qui n’a pas été au rendez-vous durant tout le

mois de juin écoulé au niveau de la ville balnéaire de Tigzirt, sera enfin lancée mardi prochain.

C’est ce qu’ont révélé les responsables locaux de la commune de Tigzirt qui ont précisé, en outre, que tout est fin prêt pour que cette ville côtière abrite chaque soir des soirées artistiques et ce, jusqu’au 26 août prochain.

Les responsables en question ont par ailleurs ajouté que les soirées en question vont avoir lieu dans un cadre familial comme cela fut déjà le cas durant la saison précédente où les soirées artistiques de la saison estivale dans l’antique Iomnium s’étaient déroulées dans d’excellentes conditions et sans qu’il n’y ait aucun incident, aussi infime soit-il, à déplorer. En effet, la population de toute la région de Tigzirt est très connue pour son hospitalité et son accueil chaleureux.

Ce sont donc des conditions qui permettent aux estivants, d’où qu’ils viennent de passer d’agréables soirées après une journée de baignade bien méritée dans l’une des plages autorisées de la daïra de Tigzirt. Quant aux noms des artistes qui seront à l’affiche tout au long des vingt jours que durera ce programme spécial saison estivale, on peut citer l’une des plus grandes figures de la chanson kabyles rythmée, qui ne cesse de bercer plusieurs générations de Kabyles depuis le début des années quatre-vingt. Il s’agit bien sûr de l’enfant prodige du village Redjaouna, à savoir Rabah Asma.

Il y a aura également un autre artiste, spécialisé aussi dans la chanson rythmée et qui draine les grandes foules depuis au moins dix années. C’est Mohamed Allaoua, qui a confirmé sa participation à ces soirées estivales. Ali Amrane, un autre nom de la chanson kabyle, qui brille de mille feux ces dernières années, sera de la partie. La liste est bien sûr longue. On a appris qu’il y aura même de chanteurs arabophones comme Cheb Billal et Kader Japonais. Ce qui permettra ainsi de servir tous les goûts surtout quand on sait que durant la saison estivale, des familles, par milliers, viennent des autres wilayas du pays pour y passer leurs vacances.

Comme on peut Le constater, malgré les nombreux problèmes que doivent gérer les autorités locales durant les trois mois de été, dont le problème crucial de la pénurie d’eau potable et celui de la gestion des déchets ménagers, les responsables de la localité de Tigzirt, en collaboration avec leurs partenaires, ont quand même tenu à fournir tous les efforts nécessaires afin d’assurer une animation artistique qui sera à la hauteur des attentes des estivants.

Aomar Mohellebi

Partager