Accueil Sport La JSK ne rassure plus

LIGUE 1 MOBILIS - Battue avant-hier par le PAC (2 - 0)

La JSK ne rassure plus

524

La JSK est revenue bredouille du stade de Bologhine, avant-hier soir, après s’être inclinée devant le PAC par deux buts à zéro.

Une victoire amplement méritée pour le PAC qui a réussi un très bon match face au Canaris. Ces derniers sont passés carrément à côté de leur sujet, surtout au second half. Les Kabyles étaient méconnaissables sur le terrain. Ils n’ont pu que subir la pression de l’adversaire, avant d’encaisser deux buts de Naidji qui a achevé de les assommer.

Le score aurait même pu être plus lourd, les Kabyles ayant complètement été déséquilibrés par les deux buts. Le groupe n’a pu réagir et l’attaque fut out une nouvelle fois. Ni Hamroun ni Fiston ni Tafni ni le rentrant Uche n’ont réussi à créer le moindre danger.

Le PAC a imposé sa loi jusqu’aux dernières minutes de la confrontation. En plus de la défaillance de l’attaque, le milieu et la défense n’ont pas non plus été efficaces face à une excellente équipe du PAC. L’expulsion de Benkhlifa a compliqué davantage la mission de ses coéquipiers et des erreurs impardonnables ont été commises.

Après ce visage médiocre de l’équipe face au PAC, beaucoup estiment que la direction a raté son recrutement. Le club n’a pas recruté un vrai chasseur de buts. Mis à Part le milieu Benchaira, qui a prouvé son talent, Belgherbi n’a pas beaucoup joué et Kabari et Nait Merabet n’ont pas du tout joué encore.

Les deux faux pas de suite, enregistrés face à l’ASAM puis au PAC, démontrent que le club kabyle a encore des lacunes, notamment en attaque qui reste le maillon faible de l’équipe en cette phase retour. Le coach Dumas est appelé à trouver les solutions pour que l’équipe puisse réussir de bons résultats lors des prochains rendez- vous.

Certes, il n’a pas un effectif assez étoffé, mais il doit bien gérer les derniers matchs pour pouvoir terminer la saison dans une position confortable.

Le MCA, le CRB et l’ESS à ne pas rater !

La défaite d’avant-hier face au PAC complique davantage la situation de la JSK. L’USMA a en effet toujours quatre points d’avance, en plus du match retard face au MOB qu’elle devait jouer hier.

Avec le retour en force du CSC, 31 points et un match en moins face à la JSS), le PAC qui totalise 30 points et avec un degré moins l’ESS et le MCA, la JSK devra bien négocier ses prochains matchs pour ne pas perdre sa place au podium.

Les trois prochains matchs, face, successivement, au MCA au stade du 1er novembre, au CRB au stade du 20 Aout à Alger et à l’ESS à Tizi Ouzou, seront décisifs. Tout faux pas est strictement interdit pour les Kabyles s’ils veulent terminer la saison sur le podium, comme l’espère la direction du club.

M. L.