Accueil Sport La JSK saisit la justice

LDC AFRIQUE - Affaire des incidents de Casablanca

La JSK saisit la justice

269

La direction de la JS Kabylie a décidé de déposer plainte contre un groupe de supporters, suite aux graves incidents enregistrés à Casablanca, vendredi dernier, à l’issue du match contre le Raja. C’est ce qu’a affirmé l’avocat du club Larbi Meftah, qui est intervenu sur le site officiel de la JSK, avant-hier soir. «Un groupe de 10 à 15 personnes a été envoyé au Maroc pour insulter, déstabiliser et agresser l’équipe. Ce sont des gens très connus et identifiés par la direction de la JSK. Ces gens-là possèdent des pages Facebook et on avait même déjà déposé contre eux plusieurs plaintes avant cet incident du Maroc.

Avant le début du match, ils ont tenté de s’en prendre aux joueurs et au staff technique et après, ils se sont déplacés à l’hôtel et proféré des insultes envers l’équipe, tout en la provoquant. Le capitaine Sâadou est même descendu pour tenter de les calmer mais il a été insulté, lui aussi. Marek aussi, qui a essayé de calmer les esprits, a connu le même sort. Mais le plus ciblé était le président Mellal. Pour moi, en tant qu’avocat du club, il était en légitime défense.

C’est un être humain et supporter de la JSK avant tout et sa réaction était légitime, après avoir été touché dans son amour-propre, sa dignité et sa famille. Ces gens-là ne se sont pas arrêtés là et ont tenté de bloquer l’équipe, à son retour, en se déplaçant à l’aéroport pour agresser la délégation. Les vidéos ont tout dévoilé et les personnes sont connues, malgré le fait qu’elles aient tenté de se cacher le visage. On fait confiance à la justice et on déposera plainte contres ces gens», a déclaré l’avocat de la JSK, avant de poursuivre : «J’appelle les supporters à rester derrière l’équipe et éviter ces gens qui veulent semer la zizanie (fitna).

La JSK se trouve dans une très bonne position en Championnat et ses chances de passer en quarts de finale de la Ligue des champions sont toujours intactes. Soyons tous derrière l’équipe, qui a besoin de tous ses amoureux.» Pour rappel, plusieurs vidéos ont circulé, ces dernières heures, sur les réseaux sociaux ayant trait aux incidents qui ont été enregistrés entre les dirigeants de la JSK et certains de ses supporters sur le sol marocain.

Des vidéos où l’on voit le président Mellal s’accrocher avec un supporter des Canaris devant l’hôtel où la JSK était installée à la fin de son match face au Raja. Idem pour d’autres dirigeants de la JS Kabylie qui sont sortis de l’hôtel et se sont accrochés avec ces mêmes supporters. Des incidents dénoncés par l’opinion sportive, surtout qu’ils se sont déroulés dans un pays étranger.

M. L.