Par DDK | 31 Mai 2018 | 1251 lecture(s)

BEJAÏA - Elles sont organisées du 31 mai au 4 juin

Nuits andalousiennes au fort Bordj Moussa

L’association Naghma de la ville de Béjaïa organise, du 31 mai au 4 juin, la 5e édition des nuits andalousiennes, au niveau du Fort Bordj Moussa.

Plusieurs artistes du genre Andalou et Malouf de renom sont au programme de cette édition, dont Hamid Taleb Bendis (Tlemcen), Gadouche Mansour (Béjaïa), Abdelkader Chaou (Alger), Hamdi Benani (Annaba) et Dalila Naim (Alger). D’autres musiciens, adhérents des associations locales de musique andalouse, à savoir l’association culturelle Naceria, l’association amicales des artistes (Béjaïa), et association El Djenadia de Boukarik (Blida), l’association Naghma et l’orchestre andalou du palais de la culture d’Annaba, se produiront également durant ces soirées, sur les hauteurs de la ville de Béjaïa. Evoquant les précédentes éditions, les organisateurs des Nuits andalousiennes se félicitent de la réussite de la manifestation : «Nous avons pu faire sortir le Fort Bordj Moussa de son aphasie centenaire». Lors des ces soirées, signalons-le, le public aura à découvrir des genres musicaux très en vogue dans l’arrière-pays de Béjaïa tels l’andalous, le malouf constantinois et le Hawzi algérois.
F.A.B.

0