Par DDK | 12 Juin 2018 | 1131 lecture(s)

AÏT BOUADOU - 10e édition du Festival du théâtre de montagne

Clôture grandiose !

La clôture de la 10e édition du Festival du théâtre de montagne de Tamkadbout, dans la commune d’Aït Bouadou, a eu lieu avant-hier dans la soirée.

C’était en présence d’un public des grands jours et de nombreux officiels, dont le P/APW, Youcef Aouchiche, le sénateur Hocine Haroun, le comédien Ahmed Kadri (Qriqech), Belkacem Messaoudi et de nombreux autres invités de marque. À rappeler que le coup de starter de cette édition, organisée par l’association culturelle Tamkadbout, en collaboration avec le comité de village, l’APC, l’APW, la direction de la culture et le théâtre régional Kateb Yacine, a été donné dimanche dernier (3 juin). Ainsi, au cours de cette semaine théâtrale, plus d’une dizaine de troupes, venues de différentes wilayas, ont foulé les planches pour jouer de nombreuses représentations, au grand bonheur du public de Tamkadbout et des villages voisins, qui n’ont pas manqué de répondre présents à ce rendez-vous coïncidant avec la période ramadanesque. Une édition réussie grâce, notamment, à la mobilisation des membres de l’association culturelle Tamkadbout et du comité de village et des autorités locales. Le secrétaire général de l’association en question a indiqué, en marge de la cérémonie de clôture, que «cette édition a été une réussite puisque pas moins de 11 troupes, dont 10 en compétition, sont montées sur les planches de Tamkadbout, pour jouer des représentations de haut niveau cette année, de l’avis même du jury». Et d’ajouter : «Cette édition se veut aussi une édition d’évaluation d’un travail qui dure depuis 2009, avec une dizaine d’éditions. A chaque fois, nous avons eu, en moyenne, une dizaine de troupes, donc une dizaine de pièces théâtrales au moins, en plus d’artistes, de chanteurs et d’autres figures culturelles. L’expérience a été enrichissante. A l’avenir, on essayera d’œuvrer davantage pour la promotion de la culture, en générale, et du théâtre, en particulier. Toutefois, pour valoriser et donner plus d’attrait au Festival, les responsables du secteur sont invités à organiser des tournées et des formations au bénéfice des troupes lauréates de Tamkadbout. Nous tenons aussi à signaler que la prochaine édition, soit la 11e, ne coïncidera pas avec le Ramadhan».

Taqarbouzt de Bouira rafle la mise

Sur un fond musical sublimement joué par l’orchestre invité pour la circonstance, les noms des troupes et des comédiens lauréats ont été dévoilés. Ainsi, la troupe qui s’est adjugé la première marche n’est autre que celle de Taqarbouzt, de la wilaya de Bouira, laquelle a raflé quatre prix sur les 11 mis en jeu. Celle-ci a dont décroché le premier prix et ceux de l’honneur, de la meilleure interprétation secondaire masculine, de la meilleure scénographie et du meilleur texte. Le prix d’encouragement a été décerné à la troupe de l’association Tafat des Ath Zmenzer et celui de la meilleure interprétation secondaire féminine à Missouri Kenza, de l’association de Mechtras. Quant au prix de la meilleure interprétation féminine, il a été glané par Hassiba Aït Djebara de l’association Tagharma d’Akbou, dans la wilaya de Béjaïa. S’agissant de l’interprétation masculine, le premier prix a été gagné par Hassan Allal de la troupe d’Aïn Zaouïa, pendant que la troupe Azar de Bouaidel d’Iferhounène a reçu celui de la meilleure musique. Le prix du jury a été remporté par la troupe Tazrarayt de Tamda, tandis que celui de la meilleure mise en scène a été raflé par Hamza Boukir de la troupe Tagharma d’Akbou. Enfin, le grand prix du jury a été remis, cette année, à la troupe «Double six» de Tazmalt (Béjaïa) pour la pièce «Tayri d wadrim» (l’amour et l’argent). A signaler que l’ensemble des invités, les troupes théâtrales et les autorités présents à cet événement ont été honorés. Pour terminer en beauté, les organisateurs avaient prévu un grand gala artistique, animé par des chanteurs de renom, dont Saïd Attab, Mouh Atouil, Farès Rami et le grand chanteur Hassan Ahris. Le coup d’envoi a été donné par des chérubins de la chorale locale qui ont interprété la célèbre chanson d’Aït Menguelet «Thalt Ayam».
Hocine T.

HOCINE HAROUN, sénateur
«Le théâtre amazigh a gagné»
«Le théâtre de montagne en est à sa 10e édition. Que d’années passées sans que la volonté des organisateurs, des jeunes du village Tamkadbout, des citoyens, hommes et femmes, et des autorités locales ne faiblisse. Cette année, comme les autres, plus d’une douzaine de pièces ont été jouées, pour le plaisir, affiché d’ailleurs, des citoyens de ce village et des villages voisins, en particulier les femmes qui ont profité de l’occasion pour rencontrer les comédiens de renommée nationale qui sont, pour la plupart, des acteurs de sitcoms amazighes. Une émulation d’inégale valeur entre les troupes, venues des quatre coins du pays, a donné ce soir (ndlr, avant-hier) des lauréats. Une chose est sûre : le théâtre amazigh a gagné en franchissant un nouveau pas. Le public, quant a lui, a passé une semaine agréable et enrichissante».

YOUCEF AOUCHICHE, P/APW
«Disponible et disposé à aider les bonnes volontés»
«Avant de commencer, je tiens à rendre hommage aux organisateurs qui ont su donner une dimension nationale à ces soirées théâtrales. Chapeau bas à eux, aux villageois et aux autorités locales d’Aït Bouadou ! Nous concernant, nous sommes toujours disponibles et disposés à accompagner et aider toutes les bonnes volontés, notamment les associations activant dans le domaine culturel au niveau de toute notre wilaya, car le développement de celle-ci passe par le développement de la culture et du théâtre. Nous allons soutenir cette association et toutes les autres, selon les moyens et les possibilités de notre Assemblée. Ce n’est qu’un devoir et une de nos missions !»

MOULOUD MOULOUDJ, maire d’Aït Bouadou
«Une bouffée d’oxygène !»

«C’est déjà la clôture ! Toutes les bonnes choses finissent vite sans que l’on s’en aperçoive. Les soirées théâtrales de Tamkadbout ont été une véritable bouffée d’oxygène pour nos concitoyens, notamment la gent féminine qui, une semaine durant, a vécu au rythme du théâtre. Je tiens également à féliciter les organisateurs pour le bon travail qu’ils font depuis des années dans le volet culturel et théâtral. Notre Assemblée soutient et soutiendra toutes les associations qui activent au niveau de notre région, il y va de notre honneur. Nous tenons aussi à remercier nos invités, les troupes théâtrales, les chanteurs et tous ceux et celles qui ont répondu présents et contribué à la réussite des soirées théâtrales de Tamkadbout».
Propos recueillis par H. T.

0