Une équipe en quête de sérénité

Partager

Préparation perturbée et compromise pour le W Ath Vouali qui évolue en division Pré honneur de Bouira. En effet, cette jeune équipe, composée de joueurs des localités d’Ath Mansour et Ath Vouali et entraînée par l’ex jouer de la JSM et du CR M’Chedallah, Amghar Hamza, a entamé sa préparation au début du mois en cours. Hormis la préparation physique, l’équipe n’a pu passer au travail technico-tactique à cause de l’indisponibilité du stade communal d’Ath Mansour, toujours occupé par des jeunes, dont la plupart sont là pour perturber la préparation de l’équipe. Selon un dirigeant du WAV, cette situation perdure depuis longtemps sans que personne ne réagisse. Pourtant, l’équipe d’Ath Vouali, toutes catégories confondues, est composée de jeunes sportifs des deux localités. Le sport roi reste le seul loisir dans cette région enclavée. Toutefois, la clôture du stade est à chaque fois saccagée, ce qui laisse champ libre aux intrus pour accéder au stade et semer le trouble et la zizanie. La ligue de football de la wilaya de Bouira était destinataire d’un rapport, pour invasion du stade par des supporters, lors du dernier match de la saison écoulée ayant opposé le WAV à l’O Raffour. A qui profite cette situation ? La région d’Ath Mansour est connue pour son amour pour la pratique sportive. Le sport est pourtant sensé rapprocher les gens autour d’un respect mutuel, notamment de l’éthique et l’esprit sportif. Les citoyens, notamment la famille sportive de la région ainsi que les autorités locales doivent travailler ensemble pour instaurer la sérénité et mettre un terme à cette situation. Selon un dirigeant du WAV, la région regorge d’excellents éléments, sportivement parlant, l’équipe peut prétendre jouer les premiers rôles et pourquoi pas l’accession, pourvu qu’on nous laisse travailler dans la sérénité. Nous comptons, poursuit notre interlocuteur, « ouvrir une école de Football pour la formation des jeunes de la région, une école qui sera prise en charge par des éducateur sportifs qualifiés, afin de leur inculquer les valeurs du sport, dans le respect de l’art et de l’éthique ». Par ailleurs, le CSA WAV, que préside Merzouk Abdallah, a engagé cette saison une section de Taekwondo et envisage l’ouverture d’autres sections et disciplines sportives à l’avenir.

Rayane B.

Partager