Quatre personnes d’une même famille décèdent par noyade

Partager

Quatre personnes d’une même famille, trois femmes et un garçon de 11 ans, ont trouvé la mort par noyade, avant-hier dimanche, à Cap Sigli, une plage située sur la côte Ouest de la wilaya de Béjaïa, indique la cellule de communication de la Protection civile dans un communiqué de presse.

Les trois femmes, âgées de 40, 29 et 28 ans, s’étaient noyées avec leurs habits après avoir tenté de secourir le garçon de 11 ans qui venait de faire une chute mortelle dans les eaux troubles de la plage de Cap Sigli. Devant ce tragique événement, le mari d’une des victime et père de l’enfant, effectua à son tour une tentative de sauvetage qui s’avérera au final infructueuse. Les quatre noyés, originaires de la commune d’El Kseur, ajoute la Protection civile dans son communiqué ont été repêchés et évacués vers le CHU de Béjaïa. Il en a été de même du père qui était, hier encore, sous le choc. Pour les besoins de cette opération de sauvetage, la direction générale de la Protection civile a mobilisé de gros moyens, matériels et humains, dont trois ambulances, un officier médecin, un officier inspecteur des plages et dix éléments d’intervention.

Trois autres noyades à Aokas

Hier, trois autres baigneurs sont décédés par noyade au niveau de la plage non surveillée d’Acherit, dans la commune d’Aokas. A Béni Ksila, un estivant est porté disparu et n’a pas donné signe de vie depuis le 2 juillet. Ces sept décès par noyade à Cap Sigli et Aokas, hier et avant-hier, s’ajoutent aux trois cas de noyades enregistrés par la Protection civile sur les plages de la wilaya de Béjaïa depuis l’ouverture de la saison estivale, dont deux dans des plages interdites à la baignade. Les maîtres nageurs de la Protection civile ont effectué 3000 interventions sur les plages de la wilaya.

D. S.

Partager