Sadi passe inaperçu

Partager

l Dans sa visite à Bouzguène dans le cadre de la campagne électorale pour les partielles du 24 novembre prochain, Saïd Sadi est passé inapercu.Arrivé à 10 h au chef-lieu communal mardi dernier, jour de marché, le numéro 1 du RCD a parcouru l’artère principale à Bouzguène sans attirer l’attention des passants. A peine s’ils reconnaissaient la “délégation”, puisqu’ils ne se sont pas rendus compte de son passage. Le contact public direct avec la population tenté mardi dernier, jour de marché où le chef-lieu grouille de monde, n’a pas eu l’effet escompté “le temps où Sadi se permettait des bains de foule à Bouzguène est révolu”, nous dit un ancien militant du RCD.Au centre culturel où il a animé un meeting, Sadi n’avait en face de lui que quelques curieux aux côtés des militants du parti, bien que l’enceinte se trouve à proximité du lieu qui servait de marché hebdomadaire.“Si le numéro 1 du parti n’arrive pas à intéresser les citoyens qui le fera”? A clamé un citoyen ironisant.Ce passage donc était un non-événement. A Bouzguène, dans les rues du chef-lieu rien ne disait qu’un responsable politique allait passer par là.Autrefois, Sadi considérait Bouzguène comme la capitale de sa formation ; depuis, beaucoup de choses semblent changées. La capitale du RCD vient-elle de tomber ?

N. Boukella

Partager