La gendarmerie nationale a saisi un quintal de kif traité

Partager

Les services de la gendarmerie nationale ont saisi, ces derniers jours, un quintal de kif traité et plus de 5 000 litres de carburant, dans les wilayas de Tlemcen, Souk Ahras et Tébessa. «En complément d’enquête relative à la saisie d’une cargaison de kif traité par les garde-frontières de Hadj Miloud à Tlemcen, à la circonscription communale de Bab El-Assa, le poids total de la substance est d’un quintal et un kilo et 500 grammes de kif traité», a indiqué le bilan rendu public par la cellule de communication de la gendarmerie nationale. Dans la même wilaya, les garde-frontières de Hadj Miloud ont récupéré lors d’une patrouille sur la bande frontalière, 1 950 litres de carburant abandonnés par des contrebandiers. Les garde-frontières dans les wilayas d’El-Tarf, Souk Ahras et Tébessa ont récupéré lors de patrouilles dans leurs secteurs de responsabilité 2 628 litres de carburant abandonnés par des contrebandiers. Les mêmes services ont saisi, également dans les wilayas de Souk Ahras et Tébessa, pas moins de 1 000 litres de carburant destinés à la contrebande. «Les garde-frontières de Sidi Salah à Souk Ahras et Goulita à Tébessa ont récupéré lors de patrouilles, 48 bonbonnes de fréon (pour climatiseur) et 216 litres de carburant abandonnés par des contrebandiers», a indiqué le bilan de la gendarmerie nationale. Par ailleurs, les gendarmes de la brigade d’El-Ogla El-Malha ont interpellé au village Zeggag de la localité une personne qui transportait à bord d’un véhicule 860 litres de carburant destinés à la contrebande. Lors d’une patrouille à la commune d’Aïn Oulmène à Sétif, les gendarmes de la brigade locale ont interpellé une personne qui transportait à bord d’un camion 18 quintaux de tabac à chiquer, sans factures. «Avisé des faits, le procureur de la République près le tribunal local a prescrit la mise en liberté du mis en cause après audition et la remise de la marchandise aux services des domaines d’Aïn Oulmène», a précisé la même source.

Samira Saïdj

Partager