La police lance un Numéro Vert 104, «Alerte disparition de mineurs»

Partager

La cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou a organisé, hier en son siège, un point de presse relatif au renforcement du plan national de prévention de kidnapping et d’enlèvement d’enfants. À cette occasion, un numéro vert «104» a été mis en service par la DGSN, le 20 novembre dernier, à l’occasion de la Journée des droits des enfants. «Ce numéro renforcera davantage le plan national de la protection des enfants et de lutte contre leur enlèvement et leur disparition. Contacter, nous sommes au service. Le général major et directeur de la DGSN a insisté sur la nécessité et la primordialité de combattre les agressions et toute forme de violence à l’encontre des enfants», a indiqué la chargée de communication. «L’objectif de ce numéro vert et du plan national en général est de porter secours à la victime le plus rapidement possible. L’information implique une action d’enquête utile à la manifestation de la vérité, cela conformément aux articles 12 et 13 du code des procédures pénales», précisera-t-elle, en révélant que, selon une analyse des services de la police, «70% des cas de disparitions se sont avérés mensongers. Les fugues sont généralement dues à l’échec scolaire et à l’esprit d’aventurier des enfants». La chargée de communication a insisté sur l’importance de la vulgarisation de la culture des déclarations et de l’information pour venir à bout de ce phénomène. «Toute la société civile, tous les acteurs concernés et la presse, sous toutes ses formes, sont appelés à participer au combat que mènent nos services contre ces fléaux qui touchent à la dignité humaine et la quiétude des enfants et de leurs parents», lancera-t-elle.

H. T.

Partager