Portes-ouvertes sur l’université

Partager

L’université Abderrahmane Mira de Béjaïa organisera, demain et après-demain, des portes-ouvertes au profit des candidats au Baccalauréat dont une partie, à la faveur des résultats, rejoindra l’université à compter de septembre prochain.

Ces portes-ouvertes auront lieu au campus de Targa Ouzemmour où ces élèves des classes de terminale, comme leurs parents qui les accompagneront certainement, prendront connaissance des différentes filières enseignées par les huit facultés de l’université de Béjaïa et des modalités d’accès. En effet, ce sera l’occasion de s’informer, avant même l’obtention du BAC, sur les offres de formation, l’orientation et l’inscription à l’université. Les discussions avec les enseignants et les membres du staff pédagogique permettront aux futurs bacheliers de s’informer sur le système d’enseignement supérieur, d’opter pour le choix relatif au projet d’études universitaires et de débattre, également avec ces derniers, de l’employabilité, des débouchés et du système d’enseignement d’une filière à une autre ou d’un cycle à un autre. Il sera, également, question des œuvres universitaires dont les prérogatives et le rôle seront expliqués aux visiteurs. Créée, comme institut il y a un quart de siècle de cela, transformée en centre universitaire une décennie plus tard, l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa bénéficie de son nouveau statut en 1998 avec moins d’une vingtaine de milliers d’étudiants pour passer, deux décennies plus tard, à plus de 43 000 étudiants. Avec les anciens campus de Targa Ouzemmour et d’Aboudaou et les nouveaux d’Amizour et El Kseur, l’université de Béjaïa possède huit facultés et a, à son actif, une kyrielle de partenariats avec les grandes universités étrangères. Malgré son jeune âge, elle a pu se faufiler et avoir sa place parmi les grandes écoles du pays et même d’Afrique.

A Gana.

Partager