Rassemblement demain devant le ministère de la Santé

Partager

l Les malades atteints d’hémophilie (non coagulation du sang) souffrent depuis quelques mois d’un problème épineux qui pourrait mettre en péril leur vie. Le traitement qui consiste en « facteurs de coagulation » se raréfie ces derniers jours et la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) a connu deux ruptures de stock en un mois. De passage, hier, à notre rédaction, le secrétaire général de l’Association algérienne des hémophiles, M.Bouabcha Sofiane a exprimé le désarroi des malades qui ne savent plus à quel saint se vouer. Après plusieurs écrits au ministère de la Santé qui se dit sensible au problème des hémophiles mais sans bouger le petit doigt pour pallier à la situation, les membres de la dite association vont recourir à un rassemblement qui se tiendra demain à 10h devant le département de Amar.

R.N.

Partager