L’Association des commerçants appelle à une grève pour aujourd’hui

Partager

La ville d’Azazga risque d’être paralysée aujourd’hui, lundi, par la grève à laquelle vient d’appeler l’Association locale des commerçants et artisans. Cette action est initiée pour dénoncer le marché informel qui se tient les lundis et jeudis. Dans son appel parvenu à notre rédaction, hier, cette association précise qu’un préavis de grève a été déjà déposé auprès de l’administration locale. Elle ajoute que le problème auquel est confrontée la corporation des commerçants d’Azazga a fait l’objet d’une réunion qui s’est tenue au niveau du siège de la daïra le 6 mars dernier.

Cette réunion, explique le même communiqué, qui a regroupé l’exécutif de la-dite association, le chef de Daïra, a abouti à l’installation d’une Commission chargé de contrôler la régularité des marchands. “Malheureusement,à ce jour aucune suite ne nous a été communiquée,” regrettent les rédacteurs de cet appel.

“Touché par cette situation, l’exécutif de l’Association des commerçants d’Azazga appelle les commerçants contribuant à une mobilisation générale en participant massivement à la grève de lundi 24 mars”. Ajoutent-ils encore, avant de conclure: “Soyons solidaires pour assurer notre noble activité de commerçant loyal contribuant au progrès économique de notre Commune”. Notons que ce marché, objet de protestation, appelé aussi “Marché des fermes” a été également objet de délocalisation l’année passée. Auparavant, il se tenait au niveau de la cité Tizi Bouchène, à la périphérie vers le lieu où se tient le marché hebdomadaire d’Azazga. Il ouvre chaque lundi et jeudi.

M.O.B.

Partager