Un aviculteur victime d’un rapt terroriste

Partager

La situation demeure inquiétante particulièrement à l’est de Boumerdès. Avant-hier dimanche vers 23h, un citoyen a été victime d’un rapt terroriste au centre-ville de Baghlia. Un jeune homme âgé de 35 ans environ et répondant aux initiales H. B., a été enlevé par un groupe d’individus armés, au niveau d’un lotissement jouxtant le marché hebdomadaire. La personne ciblée venait d’entrer dans un café “lors qu’elle fut surprise, a-t-on indiqué, par quatre assaillants armés qui l’ont contrainte à les suivre vers une destination inconnue. Les ravisseurs auraient pris la fuite à bord d’une Partner a-t-on ajouté. Enlevé lui aussi au cours de la même nuit, selon certaines sources, le frère jumeau de H. B., sera relâché quelques heures plus tard.

Sachant que leur otage possède un abattoir en tant qu’aviculteur, les assaillants escomptent, selon toute vraisemblance, la réclamation d’une rançon en échange de sa libération. De telles exactions sont, hélas récurrentes tant à l’est de Boumerdès que dans d’autres coins de la Kabylie. Depuis janvier dernier, et ce dans le seule wilaya de Boumerdès, huit (8) kidnappings avec rançon ont été enregistrés. Les rapts terroristes, les plus récents, ont eu lieu à Si-Mustapha, Zemmouri, Thénia et Legata. S’ajoutant au racket à outrance des villageois à la moindre occasion, ces enlèvements d’entrepreneurs et autres agriculteurs, sont attribués, selon des informations recoupées à la faction sanguinaire d’El Arkam.

Salim Haddou

Partager