Débrayage au CEM Agoun

Partager

Hier, un arrêt de travail a été observé au CEM Agoun-Ali de Haizer, 10 km au nord du chef-lieu de la wilaya de Bouira à l’appel de l’Association des parents d’élèves de ce collège.

Cette action de protestation a été initiée par les parents pour interpeller les responsables concernés sur l’inextricable situation dans laquelle se trouve l’établissement depuis la rentrée scolaire. Pour rappel, une réunion d’urgence regroupant les membres de l’association d’élèves, du directeur et d’un élu de l’APW de Bouira s’est tenue au CEM le 17 mai dernier. A l’issue de cette réunion organisée dans l’optique de solutionner les divers problèmes rencontrés au niveau de l’établissement, un rapport dans lequel ont été inscrites diverses préoccupations, a été adressé au directeur de l’éducation. Dans ce rapport, dont nous détenons une copie, les parents d’élèves évoquent en premier lieu le problème du manque de l’encadrement administratif et pédagogique. “En plus du manque des enseignants de certaines matières, il est constaté un manque des effectifs dans plusieurs services tels l’intendance, l’entretien et les équipements et l’administration,” peut-on lire dans le document. Il est également soulevé le problème du manque d’eau et ceux de l’étanchéité. Un problème et non des moindres, celui-ci se trouve posé à travers tous les établissements du moyen en Algérie, il s’agit du problème de la surcharge des classes. Le nombre de collégiens scolarisés au niveau de l’établissement a atteint cette année 1 300 répartis sur 32 divisions, est-il mentionné dans la missive adressée aux responsables locaux. Par ailleurs et dans le même rapport, les parents d’élèves ont demandé l’intervention des responsables concernés, et ce afin de résoudre les problèmes posés. Mais une semaine après l’élaboration dudit rapport, et ne constatant aucune avancée dans le traitement du dossier, les parents ont décidé d’entreprendre une action plus radicale pour faire entendre leurs voix.

Djemel.M

Partager