Sept d’entre eux ont été éliminés avant-hier près d’Ath Yanni / 10 terroristes abattus en 2 jours

Partager

Sept terroristes ont été abattus, avant-hier, samedi près de Tizi Ouzou, indiquent des sources sécuritaires.

C’est un véritable coup dur que viennent d’asséner les services de sécurité aux hordes terroristes à Tizi Ouzou. Après les trois terroristes éliminés, jeudi dernier à Tadmaït, les éléments des forces combinées de l’armée nationale populaire (ANP) ont mis hors d’état de nuire sept autres terroristes au lieudit Berrekmouche situé entre Larbâa Nath Irathen et Ath Yanni. Une dense forêt donnant sur Takhoukht connue pour être une zone de repli pour les groupes terroristes.

Cette grande offensive des services de sécurité lancée dès les premières heures d’avant-hier a vu l’utilisation de la grande artillerie. Des hélicoptères de l’anp n’ont pas cessé durant toute la journée de sillonner tout le versant sud allant de Draâ El Mizan à Aïn El Hemmam. En effet, c’est sur la base d’informations quant à la présence d’un important groupe terroriste dans le massif forestier de la commune de Larbaâ Nath Irathen que l’unité antiterroriste ont enclenché cette offensive militaire. C’est en fin d’après-midi du samedi dernier, aux environs de 17h que les premiers coups de feu ont été entendus. S’en suivra un accrochage qui durera plusieurs heures avant de neutraliser sept éléments du groupe terroriste encerclé.

Un lot important d’armes composés de mitrailleurs kalachnikov et de fusils ont été récupérés et leurs corps acheminés vers le CHU Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou pour identification. Les services de sécurité continuaient, durant toute la journée d’hier, à encercler la forêt. Des sources locales ont également fait part de la découverte de plusieurs casemates dans la forêt de Berrekmouche. Une forte présence militaire a été d’ailleurs constatée aux alentours du versant nord de la forêt de Takhoukht donnant sur les communes de Larbaâ Nath Irathen et Ath Yanni. Les hélicoptères de l’anp n’ont pas cessé de sillonner la région. La fin du mois de carême a été donc particulièrement animée sur le plan sécuritaire. En moins de quante-huit heures, les services de sécurité ont réussi à mettre hors d’état de nuire dix terroristes à Tizi Ouzou. Jeudi dernier, ce sont trois autres éléments des hordes terroristes qui ont été abattus près de Tadmaït.

C’est dire qu’on assiste à une véritable offensive militaire qui donne déjà des résultats sur le terrain de la lutte antiterroriste. Il faut dire que c’est en riposte qu’après le spectaculaire attentat de Beni Douala, qui a vu un kamikaze foncé sur la brigade de la gendarmerie récemment installée à Beni Aissi. Un attentat qui a, rappelle-t-on, a coûté la vie à trois personnes dont un jeune fonctionnaire à l’APC de Beni Aissi.

A. Z.

Partager