Accueil Évènement Adhésion massive à la vaccination

Bouira

Adhésion massive à la vaccination

1113

La vaccination antigrippale pour l’année 2017-2018 s’est déroulée dans de bonnes conditions, selon le docteur Malki, responsable de la prévention auprès de la DSP de Bouira. «Au niveau de la wilaya de Bouira, nous avons reçu notre quota de doses de vaccins qui est de 45 905 unités qui ont été acheminées vers l’ensemble des établissements sanitaires. La plus grande quantité de ces doses a été réservée pour l’EPSP de Bouira en vue de la population élevée par rapport aux autres EPSP de la wilaya. Depuis le lancement de la campagne le 14 octobre dernier et qui s’étale jusqu’à la fin mars prochain, nous pouvons dire que la campagne a vu l’adhésion massive des citoyens et nous avons presque épuisé ce stock attribué par le ministère de la Santé», indique le docteur Malki, précisant que plus de 90 % des doses réceptionnées ont été administrées. «Nous avons touché essentiellement certaines catégories de personnes, les malades chroniques, les femmes enceintes, les personnes souffrants de pathologies cardiaques ou respiratoires, les enfants souffrants de déficit immunitaire, les sujets du troisième âge, certaines personnes atteintes de pathologies rares aussi…», estime le docteur Malki. Notre interlocuteur indique, par ailleurs, qu’aucun cas de mortalité imputable à la grippe n’a été enregistré à travers la wilaya de Bouira : «Cette année, il y a eu une virulence à l’échelle mondiale de ce virus de la grippe et l’Algérie, de même que Bouira, n’a pas été épargnée et nous avons recensé quelques cas de grippe saisonnière compliqués. Deux cas sévères ont été enregistrés sur des nourrissons au niveau de la wilaya de Bouira, un à Lakhdaria et un autre à Sour El Ghozlane. Nous avons recensé également sept cas suspects de femmes présentant des pneumopathies compliquées, mais ils ont été rapidement pris en charge et tout est rentré dans l’ordre. Ceci dit, nous restons toujours en alerte», souligne le docteur Malki. Ce dernier met en exergue l’efficacité du plan d’intervention mis en place par la DSP de Bouira : «Suite à l’instruction ministérielle pour préparer le dispositif nécessaire au cas où une urgence se précise, nous avons réservé entre les maternités, services pédiatrie et autres services, dix lits qui pourront accueillir des cas de pneumopathie sévères ou compliquées et tout le dispositif est fin prêt pour une éventuelle intervention sanitaire urgente. Heureusement, jusqu’à présent, nous n’avons été confrontés à aucune épidémie de grippe et ce, grâce notamment à l’adhésion massive des citoyens durant cette campagne de vaccination antigrippale qui s’achèvera fin mars prochain. La vaccination antigrippale nous mets à l’abri de certaines formes graves de mutations de virus, celui qui ne se vaccine pas est plus vulnérable contre des virus mutants par rapport à celui qui se fait vacciner», fait savoir le docteur Malki.
Hafidh Bessaoudi