Accueil A la une Un soulagement pour le ramassage scolaire

TIZI-OUZOU - 50 bus distribués aux communes

Un soulagement pour le ramassage scolaire

1729

À la veille de la reprise scolaire, pas moins de 50 communes ont bénéficié de minibus destinés au ramassage scolaire. Cinq établissements de santé ont également reçu des banaliseurs pour le traitement des déchets hospitaliers.

En présence de parlementaires de la région, d’élus locaux et du représentant du ministère de l’Intérieur, Saïd Abès, le wali de Tizi-Ouzou Abdelhakim Chater a présidé la cérémonie qui a eu lieu, avant-hier, au salon d’honneur de la wilaya, où pas moins d’une cinquantaine de bus de marque Mercedes (25 places assises) ont été distribués au profit des communes de la wilaya.

Le wali a eu également à distribuer des banaliseurs au profit de cinq hôpitaux de la wilaya, comme il a procédé à l’installation du nouveau directeur de l’hydraulique, Mokrane Djouder, en remplacement de Rachid Hameg, promu directeur central au ministère de l’Hydraulique et des ressources en eau. Lors de son intervention, le wali a indiqué : «Nous allons aujourd’hui (ndlr, jeudi) distribuer cinq banaliseurs au profit de cinq hôpitaux pour éliminer les déchets médicaux, éviter les maladies et les risques infectieux, en plus de la préservation de l’environnement».

Signalons que les cinq établissements de santé bénéficiaires sont les EPH de Larbaâ Nath Irathen, d’Azazga, de Draâ El-Mizan, de Tigzirt et Sbihi Tassadit. À signaler que le coût total de ces banaliseurs et de l’ordre de 5,6 milliards de centimes. À ce propos, le directeur de la santé publique de la wilaya de Tizi-Ouzou, Pr Abbès Ziri, expliquera: «La banalisation est un procédé parmi d’autres qui consiste à détruire les déchets hospitaliers.

Le processus permet de réduire le volume à 20%. A la fin du processus de banalisation, les déchets hospitaliers peuvent être acheminés au centre d’enfouissement technique. La durée de l’opération est d’une heure de temps pour 20 kilos de déchets. Les banaliseurs peuvent fonctionner en H24. Il existe également au niveau du CHU un incinérateur de traitement de déchets, acquis à raison de 180 millions de dinars. Tous les déchets hospitaliers produits par nos établissements sont traités et détruits».

Cinq banaliseurs pour les hôpitaux de Larbaâ Nath Irathen, Azazga, Draâ El-Mizan, Tigzirt et l’EHS Sbihi Tassadit

Le wali a, par la suite, procédé à la distribution des 50 bus au profit des nombreuses communes bénéficiaires, précisant à ce sujet : «Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme du président de la République et les instructions du ministre de l’Intérieur et des collectivités locales. Tizi-Ouzou est dotée d’un quota de 50 bus pour renforcer les parcs communaux et assurer le ramassage scolaire. Ces bus ont été fabriqués à l’usine de Tiaret et ont coûté la bagatelle de 33 milliards de centimes.

Le but de l’opération est d’améliorer les conditions de transport de nos élèves vers leurs écoles, notamment ceux qui résident en zone montagneuse. J’appelle les P/APC à préserver et à entretenir ces bus. J’exhorte aussi le DAL, les chefs de daïras et les P/APC à faire une convention avec la direction du transport pour entretenir et préserver cette flotte. Sachant que notre wilaya occupe depuis plusieurs années consécutives le haut du podium en matière des résultats scolaires, nos élèves méritent d’être pris en charge correctement».

Et de poursuivre : «Nous allons aussi bientôt fêter Yennayer. A cet effet, je demande aux chefs de daïras, aux directeurs et aux P/APC d’organiser des opérations de nettoyage de l’environnement pour bien accueillir le nouvel an amazigh. À l’occasion, je vous souhaite à tous un bon Yennayer».

Pour sa part, le président de l’Assemblée populaire de wilaya, Youcef Aouchiche, dira : «Je félicite l’ensemble des communes qui viennent de bénéficier de bus et les hôpitaux dotés de banaliseurs. Nous souhaitons recevoir un autre quota de bus pour le bénéfice de toutes les autres communes. Nous souhaitons également une année scolaire fructueuse et une réussite à tous nos enfants», assurant : «Notre Assemblée ne ménage aucun effort pour venir en aide au secteur de l’éducation. Nous avons consacré des montants colossaux pour améliorer le repas de nos élèves, installer et réparer les chaufferies, comme nous consacrons aussi des montants importants à l’aménagement et à la réhabilitation des écoles. Ce secteur est vital dans la mesure où il forme les hommes et les femmes de demain. Nous serons, donc, toujours à son service. Bon Yennayer à tous !».

Pour mémoire, toutes les municipalités, hormis les communes chefs-lieux de daïra, ont bénéficié de ces bus destinés au ramassage scolaire. À signaler qu’au tout début de la cérémonie, le wali a procédé à l’installation du nouveau directeur de l’hydraulique, Mokrane Djouder, qui s’est dit «honoré de prendre la direction de l’hydraulique», promettant de «tout mettre en œuvre pour la continuité et la concrétisation de tous les objectifs».

Hocine T.