Accueil Histoire Impressions

Impressions

1878

Lounis AÏt Menguellet: “Une excellente initiative”

“C’est une excellente initiative, qui réhabilite un lieu d’une grande symbolique. Je remercie tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette initiative, le wali de Tizi Ouzou et M. Ould Ali El Hadi, le directeur de la culture, qui a beaucoup donné à la culture en Kabylie et la culture de notre pays en général.”

Mouloud Mohya “Tizi mérite de telles infrastructures à la hauteur des œuvres réalisées”

“Tizi Ouzou mérite un tel investissement. La wilaya est connue pour son formidable potentiel culturel écrit par des grands hommes de culture. J’espère que la réouverture du théâtre Kateb boostera encore plus la dynamique de la culture dans la wilaya. Je me félicite de cette réalisation. Ce qui se fait à Tizi Ouzou est grandiose. Ce n’est pas du n’importe quoi. Il faut donc un environnement adéquat, un public à la hauteur des œuvres et une infrastructure, qui doit se hisser au niveau de l’importance de ce qui est fait dans ce secteur.”

Nouara : “Très émue de retrouver le théâtre Kateb-Yacine”

“C’est vainement extraordinaire. ça fait déjà plus de trente ans que j’ai joué dans ce théâtre qui porte le nom de Kateb. Et c’est donc un grand plaisir de retrouver ses lieux avec un formidable look. En 1980, j’ai chanté ici avec une pléiade d’artistes algériens, à l’occasion d’un gala de solidarité avec les victimes du tremblement de terre d’El Asnam organisé par la RTA. C’est important de rendre hommage aux hommes qui ont écrit de belles pages. Kateb Yacine n’est pas n’importe qui. Il ne parle pas kabyle, mais notre langue et culture circulaient dans ses veines. Lorsqu’il a eu son fils, il lui a donné le nom de Amazigh, ça veut tout dire.”

Fadhela, sœur de Yacine Kateb “Du haut de son firmament, Yacine salue la Kabylie”

“C’est un rendez-vous chaleureux. A chaque fois que je viens à Tizi Ouzou, je suis émerveillée par la qualité des activités culturelles qui s’y déroulent. L’événement d’aujourd’hui est très riche en émotion. J’ai eu un immense plaisir à participer à l’inauguration du nouveau théâtre Kateb-Yacine. Je sens à l’intérieur de cette salle l’âme de Kateb, il n’est pas mort, du haut de son firmament, il nous regarde et salue sa Kabylie natale. Nedjma a rayonné encore une fois ce soir. L’hommage de Tizi Ouzou à Yacine donne raison à mon père qui a choisi la Kabylie pour nous élever. Justice lui est rendu ce soir.”

Hocine Haroun, artiste peintre “C’est l’aboutissement d’un projet…d’un rêve !”

“C’est un aboutissement de plusieurs efforts. Je me souvient du temps de feu Aissat Rabah, qui était à la tête de l’APW, d’une réunion que nous avons tenue avec madame la ministre de la Culture, qui s’est engagée à prendre en charge le théâtre pour peu que la municipalité cède au secteur l’infrastructure, ce qui s’est fait par la suite avec l’accord du maire à l’époque. Aujourd’hui, c’est une grande joie de voir le projet enfin aboutir au plaisir et au grand bonheur des associations et autres troupes théâtrales des régions qui n’avaient pas, jadis, un lieu où ils pouvaient présenter leurs œuvres.”

Propos recueillis par Omar Zeghni