Accueil A la une 2,2 milliards accordés au secteur de la santé

APW DE BÉJAÏA - Le BP 2020 adopté à l’unanimité

2,2 milliards accordés au secteur de la santé

695

L’APW de Béjaïa a consacré 2,2 milliards de centimes de son Budget primitif 2020 (BP), adopté en session ordinaire, mercredi dernier, pour aider le secteur de la santé à faire face à la propagation du Covid-19. C’est ce qu’a annoncé le P/APW Mehenni Haddadou, en marge de l’adoption à l’unanimité du premier acte obligatoire du cycle budgétaire annuel. «Nous avons décidé de dégager du BP 2020, une enveloppe de 2,2 milliards de centimes, en vue d’assister le secteur de la santé dans sa lutte contre le Covid-19. Cet argent est destiné essentiellement à l’achat de produits médicaux, de matériel de désinfection et à la sensibilisation sur les dangers du coronavirus. Nous avons aussi invité le DSP et le professeur Nouasria du CHU de Béjaïa à nous faire le point sur la situation de l’épidémie dans notre wilaya, les mesures préventives prises pour l’endiguer et le dispositif mis en place, au niveau des hôpitaux», a déclaré le P/APW.

Ce dernier a également indiqué que l’APW a acquis du budget de wilaya, quatre ambulances médicalisées, au profit de l’EPH Frantz Fanon, relevant du CHU de Béjaïa, censé prendre en charge d’éventuels cas confirmés de Covid-19 dans la région. La valeur financière de ces véhicules a été estimée par le même responsable à 3,5 milliards de centimes. Il est à souligner que le montant global du BP 2020 de la wilaya de Béjaïa, approuvé mercredi dernier, lors d’une session tenue à huis-clos pour éviter la contamination au Covid19, a-t-on expliqué, s’élève à un peu plus de 300 milliards de centimes. La section équipement a été accréditée de 95 milliards de centimes, alors que le reste du BP a été alloué à la section fonctionnement. Il s’agit, essentiellement, d’assurer les salaires des fonctionnaires.

Pour le P/APW de Béjaïa, le BP 2020 est en-deçà des besoins de la wilaya. «Le montant qui nous a été accordé, au titre du BP 2020, ne peut couvrir les besoins exprimés par notre wilaya, en matière de développement et de prise en charge des problèmes liés à l’amélioration du cadre de vie de nos concitoyens. Néanmoins, nous avons essayé de répondre aux besoins prioritaires et urgents», a-t-il affirmé. Dans ce sens, le secteur de l’éducation a bénéficié de deux milliards supplémentaires pour la prise en charge du ramassage scolaire, portant le montant global consacré à ce volet à 12 milliards de centimes. Une autre somme de deux milliards de centimes a été votée pour la réfection des établissements scolaires dégradés. Concernant le soutien financier apporté aux APC, l’APW a dégagé de son BP 2020, la somme de 9 milliards de centimes pour venir en aide aux communes déficitaires ou en difficulté financière.
Boualem S.