Accueil A la une Intrigant assassinat d’un médecin

Aghribs

Intrigant assassinat d’un médecin

1564

Dans la nuit de mercredi à jeudi derniers, le chef-lieu de la commune des Aghribs, à savoir Agouni Oucherki, a été le théâtre d’un crime horrible qui a plongé la région d’Azeffoun et des Aït Djennad globalement dans une grande consternation.

La victime est un médecin répondant au nom de Larbi Hacene, exerçant à l’EPH d’Azeffoun. Les premiers éléments de l’enquête et selon des témoins oculaires révèlent que ce crime a eu lieu dans la soirée de mercredi vers 22 heures. Le docteur Larbi, qui était à bord de sa voiture en compagnie d’un jeune, qu’il venait selon toute vraisemblance de prendre en auto-stop, s’arrête à une vingtaine de mètres du barrage de l’armée de la ville d’Agni Oucherki. Une violente discussion, pendant plus de 2 minutes, entre les deux hommes débouche sur une rixe, témoigne une voix en off qui aurait été témoin de la scène.

La victime s’est débattue avec son bourreau qui était en possession d’une arme d’assaut et qui en a fait usage. Le médecin aurait, dit-on, reçu deux balles dans le corps, une dans la jambe et une autre au ventre sur un total de six balles tirées. L’auteur de ce crime a aussi été blessé car le médecin s’est défendu de toutes ses forces. Suite à cela, l’auteur de ce crime s’est faufilé entre les bâtisses et a contourné le barrage militaire. Dr. Larbi, quant à lui, est sorti de la voiture en avertissant du danger de celui qu’il présentait comme un terroriste des rares mots qu’il aurait pu prononcer avant de s’évanouir. Il sera transporté à l’hôpital d’Azeffoun où il rendra l’âme.

L’alerte donnée, les patrouilles de gendarmes et de militaire ont bouclé tout le périmètre et ont procédé à la recherche de l’auteur de ce crime qui sera appréhendé dans la matinée de jeudi sur dénonciation d’un homme de la région qui a remarqué des traces de sang sur lui. Le criminel, affaibli par la blessure, se réfugia non loin du parc communal sis sur la route de Cheurfa où il sera appréhendé par les services de sécurité. Ce qui laisse entendre que l’interrogatoire permettra aux services de sécurité de déterminer le motif et les circonstances exactes de l’assassinat du défunt. Le docteur Larbi Hacène est connu dans la région pour ses hautes qualités humaines et son dévouement pour son métier. Il sera enterré aujourd’hui samedi (31 août) dans son village natal, dans la localité de Fréha.
M. I. B.