Le journaliste algerien juridiquement reconnu

Partager

Le texte adopté par le Conseil du gouvernement constitue une victoire pour les gens de la profession et donc pour l’ensemble du paysage médiatique national.

C’est aussi un exemple à suivre en ce sens que ce statut est le fruit d’une collaboration étroite entre les pouvoirs publics et les représentants des journalistes.

Longtemps attendu, ce texte vient à point nommé, puisqu’il est opposable aux tiers, codifier les “fondamentaux” dans l’exercice de la profession de journaliste. Le projet de décret exécutif adopté par le Conseil du gouvernement ne se contente pas de généralités généreuses, mais aura des conséquences directes sur le cadre de travail et les conditions sociales et salariales des gens du métier.

Partager