Les habitants de Tanajelt crient à la marginalisation

Partager

Les habitants du quartier Tanajelt dans la commune de Ouaguenoun ne décolèrent pas devant les mauvaises conditions de vie auxquelles ils sont confrontés quotidiennement. L’éclairage public, le drainage des eaux pluviales, les trottoirs, le raccordement au réseau de gaz naturel, le revêtement, sont autant de problèmes soulevés par ces citoyens qui estiment être délaissés par les pouvoirs publics et laissés pour-compte. Irrités par “la marginalisation” dont ils sont victimes, les résidants de Tanajelt, notamment ceux des cités 32 et 24 logements, qui furent, des années durant, un véritable quartier résidentiel, ne savent plus à quel saint se vouer.

Par ailleurs, loin de toute polémique, la piste qui dessert ce quartier est quasiment impraticable, notamment durant les périodes hivernales, où elle devient un véritable bourbier.

D’autre part, ce quartier situé à un jet de pierre du siège de la daïra de Ouaguenoun, semble être exclu du projet d’amélioration urbaine qui vient d’être lancé au profit de cette localité et dont l’enveloppe financière est estimée à une vingtaine de milliards de centimes.

Devant ce qui est conçu comme une exclusion, une réunion de concertation, sur des actions à entreprendre concernant cette situation, est envisagée pour les prochains jours, par les habitants de Tanajelt. Nous y reviendrons.

M. A. T.

Partager