Accueil National Une récolte en deçà des prévisions

TIZI OUZOU - Production des céréales

Une récolte en deçà des prévisions

29

Un peu moins que les chiffres prévisionnels, la production céréalière de la wilaya de Tizi-Ouzou pour la saison 2018-2019 s’élève à 142 160 quintaux, récoltés sur une superficie de 6 960 ha. Au lendemain du lancement de cette campagne, les services agricoles de la wilaya de Tizi-Ouzou s’attendaient à une production de 174 100 qx. Mais à la fin de la saison, le bilan a fait ressortir une production de 142 160 qx, selon les chiffres communiqués par la DSA dans son bilan annuel. En matière de récolte céréalière nette, le rendement, cette année, est estimé à 89 506 quintaux, représentant un taux de 63 % de la production totale obtenue et 66 % de la production des blés. Une partie des récoles des blés est retenue pour l’autoconsommation, fait savoir la DSA.

Dans le détail, la quantité de blé dur et tendre récoltée est successivement de 87 061 et de 2445 quintaux, alors que les prévisions étaient de 163 500 quintaux pour le premier et de 2 500 quintaux pour le deuxième. Les meilleures variétés ont été récoltées à Draâ El-Mizan et Fréha. Pour ce qui est de la production d’orge, elle s’élève à 5 237quintaux alors que les prévisions étaient 6 600 quintaux. Concernant l’avoine, en revanche, elle (production) est de 198 quintaux alors que les prévisions donnaient 1 500 quintaux. Les nombreux incendies enregistrés à travers la wilaya ainsi que le manque d’entretien ont durement affecté la production.

Selon toujours le même document, 312 ha de céréales sont déclarés sinistrés, dont 134 ha de blé dur, 38 ha d’orge et 71 ha d’avoine, étant surinfestés par les mauvaises herbes et fauchés en fourrages. En outre, 55 ha de blé dur ont été détruits par les incendies au niveau de la commune d’Agouni Gueghrane et Souama et 14 ha de blé dur détruits par la grêle, au niveau de la commune de Mekla. Pour l’état du parc matériel et les capacités de stockage mobilisés pour la campagne moisson battage 2018-2019, on retient 40 moissonneuses-batteuses, 11 appartenant à la CCLS et 29 aux privés, en plus de huit camions 20 tonnes chacun, 1 camion 10 tonnes et 12 bennes Marrel.

Le tarif de la prestation de la moisson-battage varie entre 4 600 DA (CCLS) et 5 000 DA (privé) par heure, selon la DSA. Pour le stockage, la CCLS de Draâ Ben Khedda a mobilisé trois points de collecte d’une capacité de 170 000 qx ouverts au siège de la CCLS de Draâ Ben Khedda et Thénia. A noter que la campagne moisson battage a démarrée officiellement le 18 juin 2019 et a pris fin le 20 août passé.

K. H.