Accueil Sport Cherif Mellal dément pour Iboud et remet de l’ordre

JS Kabylie

Cherif Mellal dément pour Iboud et remet de l’ordre

22036

A travers un communiqué diffusé samedi (soit au lendemain du match face au CRB), le président de la JSK, Cherif Mellal, a réagit à diverses questions qui alimentent l’actualité du club. Il dément to de go l’intention qu’on lui prête de nommer Miloud Iboud comme vice-président et remet de l’ordre sur plusieurs autres points. A lire ci-après le communiqué intégral.

COMMUNIQUE

La direction de la SSPA/JSK, à sa tête, MELLAL Chérif, tient à faire une mise

au point et mise en garde suite aux dépassements enregistrés dans des articles et déclarations de presse –tous segments confondus – portant atteinte à la personnalité morale du club , à son autorité ,à la collégialité dans la décision des membres du Conseil d’Administration ; qui ,et nous prenons à témoins, les supporters et l’opinion publique ,en général , visent en réalité à créer un climat de suspicion et de détérioration des liens relationnels et de nous dévier de nos nobles objectifs de maintien en ligue 1 mobilis –priorité n° Une – la coupe d’Algérie ,étant un bonus ,que nous jouerons avec la plus grande énergie afin de la remporter pour le bonheur de nos fans … Nul ne pourra récupérer les fruits de notre travail ,jusque là ayant apporté le sursaut et le renouveau de notre cher club et, grâce, surtout, à l’apport extraordinaire de ses millions de supporters à travers toute l’Algérie. Nous reconnaissons le grand concours précieux ,en moyens financiers ,apporté par le Président MELLAL Chérif pour engager un plan de redressement, tous azimuts, en rapport au lourd passif hérité (créances mirobolantes) et surtout, la prise en charge des salaires du staff technique ,des joueurs ,des déplacements et mises au vert de l’équipe… Aussi, pour revenir au cas qui nous préoccupe, personne n’est mandaté pour parler au nom du Président du C.A. et des dirigeants, pour avancer des informations et dévier le sens de nos déclarations qui, sont et restent, du ressort exclusif du Conseil d’Administration; qui DECIDE, en toute responsabilité et collégialité conformément à ses statuts. Pour ceux qui feignent d’ignorer la réglementation, nous rappelons que le club, régi en société par actions, ne peut se prévaloir de poste de vice-président ou de quelconque autre mission… Quand aux projections données pour le futur immédiat du club ,par celui ou celui là elles restent, de pures supputations et d’opportunisme mal placé et d’ingérence dans les affaires internes du club et d’atteinte à la personnalité du Président et des membres du Conseil d’Administration et de la solidarité qui les lie. L’heure est au resserrement des rangs, à la responsabilité, la sagesse et la rigueur, sans état d’âme, pour conduire le club à bon port. Qu’on se le dise, nul n’est admis à la table commune sans avoir fait, au préalable, ses preuves de contribution financière. Le club en crise, il y a des semaines, auparavant, était abandonné à son sort, sans assistance morale, ni financière. Il n’a nul besoin de paroles, mais d’actes concrets.

Il est connu que «mit fedadh medden uk inek mit ghlit hed urk yessin» – la dure loi humaine, mais aujourd’hui, nous pouvons avancer l’adage suivant : «il n’y a pas de place, pour deux pieds, dans une même chaussure». Que chacun reste dans les limites qui sont les siennes. Présentement, le club, dans tous ses segments, a besoin que de plus de sérénité, de calme, d’encouragement et de moyens financiers conséquents en rapport aux échéances restantes-ci. Nous ne croyons qu’aux vertus du travail, de l’effort, de la moralisation de la gestion, à la restructuration managériale et professionnelle et l’humanisation de nos structures, de la solidarité inter-clubs, le fair play et au respect de l’éthique sportive et des instances de gestion du football –dans l’objectif sain et noble – de redonner à la JSK toute ses valeurs et son identité propre qui a fait sa grandeur dans le concert des nations … Pour ce faire ,que chacun balaie devant sa porte et que l’on s’éloigne du carré de nos joueurs et leur staff technique – depuis l’entrainement, aux matchs ,aux vestiaires, à l’hôtel ,dans le bus et en dehors … Ce sera notre impératif appel et service que l’on puisse nous rendre. Trêve de gesticulations et scènes de folklore autour, qui perturbent plus qu’elles n’apportent d’intérêts. La JSK et ses millions de fans, reconnaissent leurs vrais protecteurs, sponsors et bailleurs de fonds, comme authentiques sauveurs.

«A la fin, nous ne nous souviendrons pas des mots de nos ennemis, mais du silence de nos amis»

Oui, à la fin, une fois ,notre objectif de maintien atteint et la coupe décrochée –Inchallalh- nous rendrons des comptes à nos inconditionnels supporters ,dans le pur esprit de transparence, qui nous anime ,depuis le début et là chacun se reconnaîtra –sans état d’âme, ni complaisance ! Ceci dit, dorénavant, seule notre propre cellule de presse et communication ,créée aura à gérer cet aspect important de la vie interne du club ,suivant les règles de déontologie et éthique réglementaires – qui aura à recevoir, au préalable toute demande ,d’interviews, de conférences de presse, ou de passage sur plateaux TV…Toute déclaration faite en dehors de ce cadre-ci est de nul effet et considération et, le cas échéant, pourrait être passible de poursuites .

Encore une fois, nous restons des rassembleurs de toute la famille de la JSK. Pour l’heure, le soutien et les voix de nos millions de supporters, nos sponsors OOREDOO, LUANVI, actionnaires et autres bienfaiteurs, nous suffisent pour nous projeter dans de meilleurs lendemains.

Salutations sportives et considération.

VIVE LA JSK.