“ Avant la fin 2009, la wilaya sera totalement sécurisée

Partager

Lors d’un point de presse improvisé hier au niveau du siège du commissariat central, lequel point n’a duré en tout et pour tout que quelques poignées de minutes, et ce pour des raisons d’emploi de temps, Ali Tounsi a déclaré que d’ici la fin 2009, Tizi-Ouzou sera une wilaya totalement sécurisée. Celui-ci a estimé que plusieurs projets pour la réalisation de nouvelles installations sécuritaires permettant un rapprochement encore plus conséquent avec le citoyen, ont été, en effet, déjà lancés et sont en cours de réalisation. Dans ce registre, on citera, en effet, les projets de la Sûreté de daïra de Makouda, celle de Beni Yenni, de Tirmitine, la Sûreté urbaine de Timizart, Aït Yahia Moussa, Aïn Zaouia… des projets qui ont atteint un fort taux d’avancement, par ailleurs, le projet pour la réalisation de 578 logements destinés aux policiers dans 11 communes sont en programme. Il s’agit en fait de logements de la même nature que ceux de la localité de Sidi Naâmane dont le lancement était prévu pour hier.

Ouaguenoun découvre sa Sûreté de daïra

La première escale de la visite de Ali Tounsi était le chef-lieu de la commune de Ouaguenoun, la localité de Tikobaine où ce dernier était attendu par une foule nombreuse dans laquelle se côtoyaient citoyens et autorités locales. C’est sous les applaudissements nourris de tout ce beau monde que Ali Tounsi a procédé donc à l’inauguration du siège de la Sûreté de daïra de Ouaguenoun. Un siège qui s’étale sur une superficie de 2 488 m2 dont 1 085 m2 bâti. Le projet dont la réalisation a duré une période de 10 mois, a coûté une somme estimée à 40 millions de dinars. Le chantier a été entamé le 15 août 2006.

Un célibatorium de 60 lits

A Ouaguenoun le directeur général de la Sûreté nationale a également inauguré un célibatorium. Baptisé du nom d’un Chahid de la corporation, Hamizi Rabah, en l’occurrence, ce célibatorium, situé dans l’enceinte même du siège de la Sûreté de daïra, est d’une capacité de 60 lits actuellement, avons-nous appris, il accueille 56 policiers, soit l’effectif actuel de la même Sûreté de daïra. Ali Tounsi a exigé que les chambres soient équipées de climatiseurs, notons que le célibatorium est bâti sur une superficie de 891 m2, son coût de réalisation s’élève à 35 millions de dinars.

La Sûreté urbaine de Fréha, enfin inaugurée

Le projet de la Sûreté urbaine extra-muros de Fréha a coûté quant à lui 37 millions de dinars pour une durée de réalisation de 13 mois, le projet a été lancé pour rappel le 15 juillet dernier. Il a sans dire que cette inauguration a été vivement applaudie à Fréha où Ali Tounsi a été reçu avec des fleurs par la population et les autorités locales.

Il faut dire, en effet que cette visite s’est fait vraiment attendre par une localité qui a enregistré selon un bilan établi par la Sûreté de daïra d’Azazga, 28 affaires d’atteinte aux personnes durant le premier semestre 2008, contre 13 cas d’atteintes aux biens par la même période de janvier au mois de juin, Fréha a enregistré aussi pas moins de 14 accident de la circulation, des accidents qui ont fait 9 morts et 24 blessés ceci pour dire que Fréha a grandement besoin d’un service sécuritaire.

Un hôtel de 312 lits pour les policiers de Tizi

La visite de Ali Tounsi a Fréha n’a duré que quelques minutes puisque la délégation est vite repartie, destination Tizi-Ouzou plus exactement au siège du commissariat central où l’attandaient les responsables locaux et le wali M. Mazouz. Comme prévu, le numéro 1 de la Police algérienne, inaugurera l’hôtel destiné aux policiers. Celui-ci est doté de 52 chambres de six personnes chacune. Il est en outre équipe de trois cabinets médicaux son premier étage est réservé à l’effectif féminin l’hôtel est baptisé du nom du chahid Younsi Arab mort dans un attentat terroriste le 1er mars dernier à Tizi-Rached.

M. O. B.

Partager