Le DAL s’explique sur le retard

Partager

L’indisponibilité de l’assiette foncière, le problème des oppositions de citoyens, ainsi que l’insuffisance de l’enveloppe allouée, sont derrière le retard observé dans la réalisation d’un ambitieux programme de 62 bibliothèques communales dans la wilaya de Tizi-ouzou, selon le directeur de l’administration locale (DAL).

Seules 11 bibliothèques ont été réalisées à ce jour contre 41 en cours, 4 non lancées et 6 à l’arrêt, selon le DAL qui présentait début février, lors d’une réunion avec le wali, la situation du programme d’équipements financé par le Fonds commun des collectivités locales (FCCL) pour la période 2006 à 2010.

Les projets non lancés concernent les communes de Tizi N’Tlata, Souk El Tenine, Draâ Ben Khedda et Souamaa. Il s’agit d’un programme doté d’une enveloppe financière de 835.500.000 DA, précise un document de la cellule de communication de la wilaya.

Par ailleurs, un projet de réalisation de 25 crèches communales, doté d’une enveloppe de 257.000.000 DA, a connu meilleur sort puisque 18 ont été achevées dont trois concédées (Tadmait, Mekla et Ouadhias) alors que sept autres sont en cours.

Enfin, sur un programme de 34 annexes de mairies qui concerne des localités de la wilaya “ connaissant une affluence importante au niveau des guichets’’, sept seulement ont été achevées, 9 en cours et une non lancée. Un montant de 259.860.000 dinars a été dégagépour cette opération.

Said Al-Haroufella

Partager