Un port sec à Oued Aïssi

Partager

Il n’y a pas que les voyageurs qui seront soulagés par la fin des travaux, longtemps attendue, de la voie ferroviaire Oued Aïssi – Tizi-Ouzou, sur une distance de 14 km, puisque les opérateurs économiques y seront également servis. En effet, ces derniers seront certainement ravis d’apprendre qu’un port sec sera réalisé au niveau de Oued Aïssi.

Ce dernier d’une superficie de six hectares dont le choix du lieu n’est pas fortuit, à proximité de la zone industrielle Aïssat-Idir, est une première au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou. Le projet, dont l’usage ne diffère pas trop des ports ordinaires, devrait permettre aux différentes entreprises de Tizi-Ouzou d’y entreposer leurs marchandises et matières premières qu’elles auront à y acheminer par train. Les entreprises implantées dans la zone industrielle seront les premières bénéficiaires de ce projet qui sera livré avec la voie ferrée, puisque selon les responsables chargés de sa réalisation, le train arrivera jusqu’à l’intérieur des entreprises. Ainsi, par exemple, la société Naftal n’aura plus affaire aux multiples tracasseries pour s’approvisionner en carburants et gaz butane. Il suffit, grâce à la voie ferrée, d’une seule navette par train pour voir tous ses entrepôts approvisionnés, alors qu’actuellement il faut des dizaines de camions-citernes par jour pour ramener du carburant à partir d’Alger.

A. C.

Partager